Enregistrement numérique des signaux

Show simple item record

dc.contributor.author CASTANET, A. -
dc.date.accessioned 2007-11-30T08:17:09Z
dc.date.available 2007-11-30T08:17:09Z
dc.date.issued 1969 en_US
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/9965
dc.description.abstract Quand les signaux ne peuvent pas être traités en temps réel sur les lieux mêmes des essais, ils doivent être enregistrés. Les défauts de l'enregistrement analogique (dynamique réduite, imprécision de la base de temps) peuvent être éliminés en enregistrant les signaux directement sous forme digitale. Un appareillage spécial a été construit au Saclant ASWR Centre pour permettre l'enregistrement simultané de 5 canaux de 16 kilohertz de largeur de bande et 84 décibels de dynamique. Les signaux ainsi enregistrés peuvent être transférés au cours de la lecture du ruban dans un calculateur numérique, afin d'y subir un traitement élaboré. L'enregistreur utilisé est d'un type analogique standard à 14 canaux. 2 pistes libres peuvent être utilisées pour enregistrement analogique. fr
dc.format.extent 721464 bytes
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher GRETSI, Groupe d’Etudes du Traitement du Signal et des Images en_US
dc.relation.ispartof 2° Colloque sur le traitement du signal et des images, FRA, 1969 fr
dc.rights http://irevues.inist.fr/utilisation fr
dc.source 2° Colloque sur le traitement du signal et des images, 1969 ; p. 1-17 fr
dc.title Enregistrement numérique des signaux fr
dc.type conference-meeting-part en_US


Files in this item

PDF AR36.pdf 721.4Kb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search