Agir solidaire et publicité des conflits

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_2003_36_165.pdf 182.2Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/9372
DOI https://doi.org/10.4267/2042/9372
Title Agir solidaire et publicité des conflits
Author EME, Bernard
Abstract Comprendre les pratiques d'économie solidaire au regard de la notion d'espace public suppose de mettre en évidence les tensions que ces pratiques mettent en oeuvre : à partir des solidarités et de réciprocités éprouvées dans les « mondes vécus » et leurs espaces culturels, ces pratiques combinent des ressources du marché, de l'économie publique et de la réciprocité dans la visée d'une économie juste répondant à une délibération démocratique entre les acteurs concernés. Une telle perspective oblige à affronter une conception pluraliste et agonistique des espaces publics où sont en tension l'agir stratégique des acteurs, leurs « mondes vécus », sources d'identités et conditions de l'autonomisation du sens de l'action, et des espaces d'argumentation et de débats où s'élabore un bien commun reconnu comme juste. Ces tensions doivent être aussi comprises dans leur ouverture conflictuelle aux espaces politico-administratifs institués et aux espaces d'influence d'acteurs poursuivant leurs intérêts particuliers dans le territoire local. Mais, sous couvert de partenariat et de coopération entre les acteurs, les nouvelles politiques locales entérinent les rapports inégalitaires entre les acteurs et conduisent la société civile à taire ses dissensions sous peine de voir se tarir leur légitimité politique et leurs financements publics
Description In order to evaluate the practices of civil and solidarity-based economy, it is necessary to be aware of the tensions that they generate. They combine market resources, public support, and ideas of reciprocity, aiming to create fair economies and to democratically mobilize those concerned. Such a perspective requires a pluralist and conflictual conception of public spheres. In this perspective, tensions become important between strategic action and identities. These tensions must also be understood as they arise in political and administrative arenas and in the context of local actors motivated by self-interest in the local community. Although there appears to be a partnership between all the actors concerned, new policies directed towards local communities confirm the existence of social inequalities between the various stakeholders. The result is often that civil society keeps silent about these tensions lest their political influence and sources of public finance should dry up.
Subject Proximité; Partenariat; Autonomie; Reconnaissance sociale; Identité; Habermas (J.); Citoyenneté; Démocratie; Société civile; Conflit; Espace public; Solidarité; Economie sociale; Partnership; Autonomy; Social recognition; Identity; Habermas (J.); Citizenship; Democracy; Civil Society; Conflict; Public Space; Solidarity; Social economy
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search