Observer l'activité langagière des élèves en sciences

Show full item record

Files in this item

PDF ASTER_2000_31_173.pdf 418.7Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/8757  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/8757
Title: Observer l'activité langagière des élèves en sciences
Author: JAUBERT, Martine; REBIERE, Maryse
Abstract: Quelle est la place des activités langagières dans la construction des savoirs en sciences? L'école (y compris l'école primaire) tend à parcelliser les enseignements, isolant les activités langagières des activités cognitives, cette organisation étant à l'origine de la notion de français transversal. Or les apprentissages sont étroitement liés aux pratiques socio-langagières de référence des différentes disciplines. Apprendre, c'est s'instituer acteur dans chaque contexte disciplinaire ce qui suppose de s'approprier les pratiques socio-langagières qui fondent sa cohérence. L'observation de l'activité langagière des élèves, au cours d'un apprentissage scientifique donné, montre que la construction des savoirs est en relation avec la construction de stratégies langagières sur lesquelles repose la cohérence des discours scientifiques. Or, il s'avère que ces stratégies cognitivo-langagières qui fondent la cohérence discursive en sciences, peuvent ne pas appartenir au répertoire des pratiques langagières usuelles des élèves. Le rôle de l'école consiste donc à en permettre l'appropriation, dans le cadre de l'enseignement scientifique, par tous les enfants.
Subject: Education scientifique; Méthode pédagogique; Analyse du discours; Enseignement primaire; Raisonnement; Expression écrite; Science Education; Teaching method; Discourse analysis; Primary Education; Reasoning; Written Expression
Publisher: Institut national de recherche pédagogique, Paris (FRA)
Date: 2000

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search