Tiques traversant la Mare nostrum, quels risques ?

Show full item record

Files in this item

PDF 00_gharbi_2.pdf 573.2Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/70868  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/70868
Title: Tiques traversant la Mare nostrum, quels risques ?
Author: Gharbi, Mohamed
Abstract: Le bassin méditerranéen est une région du monde densément peuplée depuis plusieurs siècles qui connaît actuellement d’importants changements sur plusieurs plans : économique, démographique, écologique et climatique... Ces changements ont causé des modifications, voire des bouleversements, de l’épidémiologie de plusieurs maladies humaines et animales. L’épidémiologie des infections transmises par les tiques a été particulièrement modifiée dans cette région, notamment du fait de la capacité adaptative des tiques qui ont envahi plusieurs nouveaux biotopes. Les oiseaux migrateurs représentent la source la plus importante des tiques exotiques dans le bassin méditerranéen. En effet, une grande biomasse d’avifaune migratrice traverse la mer Méditerranée via trois couloirs migratoires en important des tiques mais aussi d’agents pathogènes transmis par les tiques qui peuvent par la suite s’installer dans de nouvelles régions géographiques. De nombreux cas d’introductions de tiques et d’agents pathogènes transmis par les tiques par des oiseaux ont été rapportés par plusieurs auteurs ce qui prouve que ce risque est élevé et persistant dans le temps. La mise en place d’un système d’épidémio-surveillance regroupant des acarologues européens, africains et est-asiatiques permettrait de garantir une meilleure surveillance de la faune ixodidienne transportée par l’avifaune migratrice et de communiquer sur les risques inhérents à l’introduction de nouvelles espèces de tiques et d’agents pathogènes transmis par les tiques.The Mediterranean basin is a densely populated region of the world since several centuries, this region is facing nowadays very important changes: economic, demographic, ecological, climatic changes... These changes caused modifications and even upheaval of the epidemiology of several human and animal diseases. The epidemiology of tick-borne infections (TBI) was dramatically modified in this region mainly because of the adaptive capacity of ticks invading several new biotopes. Migratory birds represent the most important source of exotic ticks in the Mediterranean Basin. Indeed, a big migratory avifauna biomass crosses the Mediterranean Sea through three migratory flyways importing ticks but also tick-borne pathogens that could then install in new geographic regions. Several cases of tick-borne pathogens’ introductions by birds were reported by several authors proving that this risk is high and persistent in time. Setting up a mixed permanent scientific committee grouping European, African and East Asiatic acarologists could guarantee a better surveillance of ixodid fauna transported by migratory avifauna and to communicate on risks in relation to the introduction of new tick species and tick-borne diseases.
Subject: tique; Méditerranée; risque; émergence; tick; Mediterranean Sea; risk; emergence
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2020

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search