La pression exercée par l’étalement urbain sur la faune et la flore de la Région métropolitaine de Beyrouth

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2019_71_4_521_Chaoul.pdf 1.017Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/70831  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/70831
Title: La pression exercée par l’étalement urbain sur la faune et la flore de la Région métropolitaine de Beyrouth
Author: Chaoul, Christy; Adjizian Gerard, Jocelyne; Badaro Saliba, Nada; Zaarour, Rita
Abstract: Le Liban fait partie du point chaud de la biodiversité méditerranéenne et est bien connu pour son grand nombre d’espèces vivantes, spécialement terrestres. Son urbanisation incontrôlée représente la principale cause de la fragmentation des habitats de ces dernières. Cette recherche propose l’utilisation des SIG et de l’analyse du paysage pour appréhender le processus de fragmentation dans la Région Métropolitaine de Beyrouth (RMB) au cours des trente dernières années. Des images satellitaires de 1985 et 2016 ont été traitées dans un SIG et des indices de fragmentation ont pu être calculés grâce à Fragstat4.2. Cinq sites ont été étudiés à une échelle fine, afin d’identifier les causes de ce morcellement qui va en augmentant. Les résultats montrent une fragmentation croissante des espaces verts, une ségrégation considérable entre ces parcelles et une coupure de leur connectivité. Cette étude vise à proposer des méthodes d’atténuation efficaces pour la protection des espèces restantes.Lebanon is part of the hot spot of Mediterranean biodiversity and is well known for its large number of living species, particularly terrestrial ones. Uncontrolled urbanisation is the main cause of fragmentation of the habitats of these species. This research proposes GIS and landscape analysis as tools for understanding the process of fragmentation in the Metropolitan Area of Beyrouth over the last thirty years. Satellite images taken in 1985 and 2016 were processed by GIS and fragmentation indices were calculated using Fragstat4.2. Five sites were studied at a fine scale so as to identify the causes of this parcelling, which is on the increase. The results show increasing fragmentation of green spaces, considerable segregation between these patches and the breakdown of their connections. The aim of this study is to offer efficient mitigation methods for the protection of the remaining species.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2019

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search