Traitement et prévention de la cryptosporidiose chez les jeunes ruminants (chevreaux): intérêt des polysaccharides naturels

Show full item record

Files in this item

PDF 00_adjou.pdf 896.4Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/70539  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/70539
Title: Traitement et prévention de la cryptosporidiose chez les jeunes ruminants (chevreaux): intérêt des polysaccharides naturels
Author: Adjou, Karim Tarik
Abstract: La cryptosporidiose est une parasitose cosmopolite affectant de nombreuses espèces animales. Elle provoque des diarrhées néonatales chez les ruminants occasionnant des pertes économiques dans les élevages. Le principal protozoaire responsable est Cryptosporidium parvum. Aucun traitement pleinement efficace n’est disponible pour lutter contre la cryptosporidiose. Dans cet article, nous présentons une nouvelle approche thérapeutique basée sur l’utilisation des polysaccharides naturels tels que le chitosan. Dans notre travail, à l’aide de 2 modèles in vitro de cellules intestinales (HCT-8 et Caco-2) nous avons montré que le chitosan était efficace pour réduire le nombre d’oocystes de C. parvum. Une autre étude a été également menée afin de confirmer ces effets inhibiteurs sur des chevreaux infectés expérimentalement. Les résultats montrent, chez les animaux infectés et traités avec un produit (OptisafR) contenant du chitosan, une baisse de l’excrétion fécale des oocystes de C. parvum et de la sévérité de la diarrhée.Cryptosporidiosis is a cosmopolitan parasitosis affecting many animal species. It causes neonatal diarrhea in ruminants causing economic losses in farms. The main protozoan responsible is Cryptosporidium parvum. No fully effective treatment is available to control cryptosporidiosis. In this article, we present a new therapeutic approach based on the use of natural polysaccharides (chitosan). In our work, using 2 in vitro models of intestinal cells (HCT-8 and Caco-2), we have shown that Chitosan is effective in reducing the number of oocysts of C. parvum. Another study was also conducted to confirm these inhibitory effects on experimentally infected goat kids. The results show, in infected animals treated with a product containing Chitosan, a decrease in faecal excretion of C. parvum oocysts and the severity of diarrhea.
Subject: Cryptosporidiose; C. parvum; jeunes ruminants; polysaccharides naturels; traitement; prévention; Cryptosporidiosis; C. parvum; young ruminants; naturel polysaccharides; treatment; prevention
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2019

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search