Le sommeil est dans l’assiette - Les interventions nutritionnelles métaboliques et naturopathie

Show full item record

Files in this item

PDF 203_sommeil_assiette_G_Scudeller.pdf 381.1Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/70442  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/70442
Title: Le sommeil est dans l’assiette - Les interventions nutritionnelles métaboliques et naturopathie
Author: Scudeller, Georges
Abstract: Plus d’un tiers de la population Française souffre de troubles du sommeil, ce qui la conduit à être parmi les premiers consommateurs de somnifères au monde. Mais les troubles du sommeil sont multifactoriels, et au-delà des aspects liés aux éléments extérieurs, la maladie, les émotions ou la consommation d’excitants... le fonctionnement du microbiote intestinal et la qualité d’une alimentation équilibrée sont des domaines qui méritent une attention particulière. Les neuromédiateurs qui gèrent les cycles veille/sommeil (dopamine et sérotonine) proviennent de la transformation de nutriments (tyrosine et tryptophane) issus d’une digestion complète d’aliments spécifiques. C’est en cela que certaines souches de bactéries intestinales vont contribuer à limiter l’anxiété, le stress et améliorer la qualité du sommeil. Les cycles de biosynthèse nécessitent également la présence de cofacteurs que sont les oligo-éléments et les vitamines que l’on recherchera aussi dans l‘alimentation. Mais leur concentration ayant fortement diminué dans les cultures depuis 70 ans, des compléments alimentaires sont parfois nécessaires. La question sera posée de l’intérêt de la supplémentation en mélatonine exogène. Enfin, le recours aux plantes à visées hypnotiques, mais ayant aussi une action documentée, sur l’anxiété, le stress, l’humeur ou la fatigue (valériane, houblon, tilleul...) permettront de compléter les apports nutritionnels afin de procurer aux personnes un sommeil récupérateur.More than a third of the French population suffers from sleep disorders, which places them among the first consumers of sleeping pills in the world. But sleep disorders are multifactorial beyond the aspects related to external elements, disease, emotions or consumption of excitants, the functioning of the intestinal microbiota and the quality of a balanced diet are areas which deserve a particular attention. The neuromediators that manage wakefulness/sleep (dopamine and serotonin) come from the transformation of nutrients (tyrosine and tryptophan) resulting from a complete digestion of specific foods. The cycles of bio-synthesis also require the presence of co-factors that are the trace elements, minerals and vitamins that will also be sought in the diet. But since their concentration has greatly decreased in crops for 70 years, dietary supplements are sometimes necessary. The question will be asked of the interest of exogenous melatonin supplementation. Finally, the use of hypnotic plants, but also having a documented action, on anxiety, stress, mood or tiredness (valerian, hops, linden…) will complement the nutritional intake to provide people a recuperative sleep.
Subject: Sommeil; Neuromédiateurs; Mélatonine; Anxiolytique; Microbiote; Phytothérapie; Sleep; Neuromediators; Melatonin; Anxiolytic; Microbiota; Herbal medicine
Publisher: ALN Editions, Nancy, France
Date: 2019
Mis à jour: 2019-09-13

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search