L’État au Cameroun et l’injonction à l’innovation numérique et à la créativité

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_nondisponible.pdf 5.826Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/70058
Title L’État au Cameroun et l’injonction à l’innovation numérique et à la créativité
Author Tatchim, Nicanor
Abstract À partir d’entretiens compréhensifs réalisés avec les acteurs en charge de la politique publique en direction de l’économie et l’innovation numériques ainsi qu’une analyse de corpus de documents institutionnels dont le plan stratégique Cameroun- Numérique 2020 du gouvernement, cette recherche met en lumière les rationalités qui travaillent la politique de l’État en direction du numérique ainsi que le discours qui l’accompagne. Elle prend appui sur les recherches en économie politique (critique) de la communication. Elle montre que les injonctions étatiques à l’innovation numérique s’inscrivent dans une dynamique globale de conversion de l’économie à la créativité. Elle développe l’idée que dans un contexte de quasi-guerre civile, notamment dans la partie anglophone pourtant considérée comme la Silicon Valley camerounaise, sur fond de mal-être des jeunes et d’exclusion, le discours numérique et de la créativité est au coeur d’un dispositif que tend à montrer un Cameroun sinon en pleine transformation économique, du moins dans une phase de transition vers l’émergence et le plein-emploi. La référence à l’innovation numérique et à la créativité voile l’échec, ou plutôt l’absence, d’une réelle politique économique et industrielle et ses conséquences sur la jeunesse en particulier.On the basis of both comprehensive interviews conducted with actors responsible for economic and digital innovation policies and an analysis of a corpus of institutional documents including the Digital Cameroon 2020 strategic plan, this article seeks to throw light not only on the rationale for governmental policy towards increased digitization but also on the rhetoric that accompanies it. It is based on a (critical) political economy of communications, showing how governmental demands for digital innovation are part of a global dynamic of economic conversion, which favors creativity. It also shows how, in a situation of near civil war – one that is found especially in the Anglophone part of the country, which is thought of as Cameroon’s “Silicon Valley” – and against the backdrop of youth discontent and exclusion, the rhetoric about digital technology and creativity are at the heart of an effort to present Cameroon in a particular light: as a country that is in the midst of a complete economic transformation, or at least in a phase of transition towards becoming an emerging economy with full employment. References to digital innovation and creativity are attempts to hide the failure, or rather the absence, of a real economic and industrial policy and its effects, in particular, on young people.
Subject État au Cameroun; injonction à l’innovation numérique; stratégie politique; idéologie de la créativité; Cameroonian government; demand for digital innovation; political strategy; ideology of creativity
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search