En passant par les forêts lorraines... De quelques propriétés bienfaitrices et thérapeutiques des espaces sylvestres

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2018_70_2-3-4_125_Kessler-Bilthauer.pdf 190.1Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/69990  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/69990
Title: En passant par les forêts lorraines... De quelques propriétés bienfaitrices et thérapeutiques des espaces sylvestres
Author: Kessler-Bilthauer, Deborah
Abstract: Avec une approche socio-anthropologique, cet article se propose de développer les pratiques et les représentations de la forêt ainsi que le rôle thérapeutique qui lui est régulièrement prêté. Il est adossé à deux recherches ethnographiques menées sur le long cours en Lorraine. La première est une enquête qualitative réalisée de 2005 à 2012 auprès de plusieurs dizaines de guérisseurs et d’une quinzaine de leurs clients. La seconde recherche s’est déroulée au cours de l’année 2016 : elle portait sur l’analyse des relations qu’entre-tiennent les agriculteurs du pays de Bitche avec leur environnement rural, forestier et montagneux. Parce que ces informateurs la qualifient comme étant naturelle et sacrée, la forêt est un espace qu’ils investissent régulièrement pour « se ressourcer », « se purifier », « soulager » ou « guérir » des troubles du corps ou de l’es-prit. À la lumière d’extraits de récits ethnographiques, cet article tend à signaler l’importance et la persistance de l’idée d’une nature généreuse et guérisseuse sur les plans thérapeutiques, spirituels, énergétiques et symboliques.Using a socio-anthropological approach, this article develops practices and representations associated with forests and the therapeutic role that is regularly attributed to them. It is based on two ethnographic studies carried out over the long term in Lorraine. The first is a qualitative survey conducted from 2005 to 2012 among several dozen healers and fifteen or so of their clients. The second study took place in 2016 and focused on the analysis of the relations between farmers in the pays de Bitche area and their rural, forest and mountain environment. Because these informants describe it as natural and sacred, the forest is a space that they regularly spend time in to «recharge their batteries», «purify themselves», «relieve» or «heal» the disorders of the body or mind. In the light of excerpts from ethnographic narratives, this article points to the importance and persistence of the idea of a generous and healing nature in therapeutic, spiritual, energetic and symbolic terms.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search