Porc miniature modèle pour l’innovation thérapeutique – stimulation vagale et syndrome métabolique

Show full item record

Files in this item

PDF 00_malbert.pdf 1.923Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/69831  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/69831
Title: Porc miniature modèle pour l’innovation thérapeutique – stimulation vagale et syndrome métabolique
Author: Malbert, Charles-Henri
Abstract: L’innovation thérapeutique dans la lutte contre l’obésité morbide chez l’homme se heurte aux limites du modèle rongeur et justifie l’utilisation du porc miniature rendu obèse par une alimentation pléthorique. Ce dernier ne développe aucune des comorbidités décrites chez l’homme : diabète, troubles cardiovasculaires et syndrome métabolique, mais il présente toutes les altérations nerveuses centrale et périphérique identifiées chez le patient. C’est pourquoi, il représente un modèle particulièrement pertinent pour évaluer les conséquences de la stimulation vagale chronique visant à rétablir le trafic nerveux entre le tube digestif et le cerveau. Cette pratique réduit durablement, chez le porc, l’ingestion et accroit le métabolisme intermédiaire conduisant à une réduction de la prise de poids. Elle rétablit la sensibilité à l’insuline au niveau de l’organisme entier et des organes clés de l’homéostasie glucidique. Ces effets résultent d’une modulation directe et indirecte des réseaux limbiques via la normalisation du trafic dopaminergique mésolimbique.Therapeutic innovation against morbid obesity requires alternate animal models such as the diet induced obese miniature pig. While it does not develop the panel of diseases associated with obesity such as diabetes, atherosclerosis and metabolic syndrome, central and peripheral nervous signals are altered similar to humans. These peculiarities make the porcine model of significant interest to study the consequences of chronic vagal stimulation (VNS) on the recovery of the nervous traffic between the gut and the brain. VNS reduced food intake and increased resting energy expenditure resulting in a reduction of weight gain. Insulin sensitivity was recovered as a consequence of improved glucose uptake of key organs for glucose homeostasis. These effects were the consequence of a direct and indirect modulation of limbic networks via a further improvement of mesolimbic dopamine trafficking.
Subject: porc miniature; obésité morbide; imagerie fonctionnelle cérébrale; TEP (tomographie d’émission positronique); TEMP (tomographie d’émission monophotonique); sensibilité à l’insuline; miniature pig; morbid obesity; functional brain imaging; PET; SPECT; insulin sensitivity
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search