Le cheval Barbe entre France et Algérie : lumières et paradoxes d’une « race-fossile » (1542-1914)

Show full item record

Files in this item

PDF 11_husser.pdf 1.758Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/68964  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/68001
Title: Le cheval Barbe entre France et Algérie : lumières et paradoxes d’une « race-fossile » (1542-1914)
Author: Husser, Blandine
Abstract: Lorsque la France débarque dans la régence d’Alger en 1830, le cheval d’Afrique du Nord, qu’elle appelle le Barbe depuis le XVIe siècle, est loin de lui être inconnu. Importé ponctuellement en Europe comme monture de luxe, le Barbe voit pourtant ce statut bouleversé avec la conquête de l’Algérie. Deux héritages équestres très différents, qui se sont lentement formés des deux côtés de la Méditerranée, se heurtent alors brutalement dans le contexte trouble de la guerre puis de l’exploitation coloniale. Le XIXe siècle marque de fait l’apogée d’une grande confusion dans la définition de cet équidé, rendue incohérente du fait de fractures culturelles, sociales et utilitaires. Transformé jusque dans son corps et dans ses fonctions, son identité s’étiole, se brouille, bien que son nom demeure inchangé. La méthodologie prosopographique(2) est une approche permettant de caractériser ces populations équines anciennes et de suivre leurs évolutions.As France lands in the Regency of Algiers in 1830, the North African horse, called “Barbe” in French since the 16th century, is by no means unknown. The Barbary horse has been occasionally imported in Europe as a luxury mount during the early modern period. However, the conquest of Algeria upsets this standing of the Barb. Two very different equestrian heritage, which have slowly formed on both sides of the Mediterranean, then brutally collide in trouble context of war and colonial exploitation. Indeed, the 19th century marks the height of a great confusion in the definition of that equine animal, torn apart by cultural, social and utilitarian divisions. Although its name remains unchanged, the identity of the Barb withers away, while its body and tasks are transformed. The prosopographical method is an approach to define these ancient equine populations and trace their transformations.
Subject: cheval; zootechnie; Barbe; race; standard; Algérie; horse; zootechnics; Barb; breed; standard; Algeria
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search