Adénocarcinome du pancréas sur pancréatite chronique calcifiante

Show full item record


Le texte intégral est désormais accessible en ligne
uniquement chez SpringerLink.


Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/6883
Title: Adénocarcinome du pancréas sur pancréatite chronique calcifiante
Author: BELARBI (Nisrine); BENELBARHDADI (Imane); ZAHZAH (Mounia); AFIFI (Rajae); BENAZZOUZ (M.); ESSAID (A.); MOHSINE (R.); BALAFREJ (S.)
Abstract: Introduction: La dégénérescence maligne du parenchyme pancréatique sur pancréatite chronique calcifiante (PCC) est très rare. Ell survient chez 4 % des patients au cours des 20 années qui suivent le diagnostic de la pancréatite chronique. Nous rapportons une observatio d'adénocarcinome du pancréas sur PCC chez une patiente de 51 ans en soulignant les difficultés diagnostiques posées par cette complicatio rare, aux symptômes et à l'imagerie non spécifiques. Observation : Une femme de 51 ans, non alcoolo-tabagique, était hospitalisée pour douleurs épigastriques de type pancréatiqu associées à une diarrhée de malabsorption. L'examen clinique trouvait une sensibilité épigastrique. L'échographie et la tomodensitométri abdominale montrait l'aspect de pancréatite chronique évoluée avec des calcifications pancréatiques intracanalaires posant ainsi le diagnost de PCC. Le bilan étiologique était négatif. La patiente avait bénéficié d'un traitement symptomatique à base d'extraits pancréatiques d'antalgiques, mais devant la persistance et même l'aggravation de la douleur pancréatique, elle a été confiée aux chirurgiens pour dérivation Au cinquième jour post opératoire, la patiente avait présenté de violentes épigastralgies de type pancréatique. Les examens morphologiqut avaient objectivé au niveau de la tête du pancréas, une image hétérogène. La malade a été reprise chirurgicalement et l'étude histologique d la pièce opératoire a conclu à un adénocarcinome du pancréas. Conclusion : Le cancer du pancréas sur pancréatite chronique demeure une complication rare, le diagnostic est difficile et fréquemment tardif en raison de la non spécificité des symptômes, d'où l'intérêt de la surveillance rigoureuse et régulière de tout patient porteur de PC probablement par une série de CA19.9 associée à des biopsies percutanées lorsque les valeurs sont augmentées ou lorsque de nouveau symptômes apparaissent.
Subject: Adénocarcinome pancréas; Pancréatite; Foie; Chronique; Médecine nucléaire; Radiologie; Pancreas adenocarcinoma; Pancreatitis; Liver; Chronic; Nuclear medicine; Radiology
Publisher: Endoscopica, Nancy, France
Date: 2006

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search