Tumeurs du hile hépatique : Radiochimiothérapie et thérapie photodynamique

Show full item record


Le texte intégral est désormais accessible en ligne
uniquement chez SpringerLink.


Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/6879
Title: Tumeurs du hile hépatique : Radiochimiothérapie et thérapie photodynamique
Author: JAKOBS (R.); ZOEPF (T.)
Abstract: La prise en charge thérapeutique des patients porteurs d'une tumeur du hile hépatique reste un défi pour tous les personnels soignants. La résection chirurgicale complète est la seule option de traitement. Cependant, au moment du diagnostic, la plupart de ces tumeurs ne peuvent plus être réséquées chirurgicalement. La durée médiane de survie des patients avec cholangiocarcinome du hile n'est que de 6 mois même après un drainage biliaire endoscopique ou percutané réussi. Un traitement palliatif doit alors être instauré pour ces patients. Les cancers des voies biliaires ne sont que modérément sensibles à la chimiothérapie avec des taux de réponse objective de 10 à 30 % dans les études de phase II uniquement. L'impact sur la survie reste à prouver. Le recours à la radiothérapie à rayon externe est limité en raison d'une possibilité de lésion des voies biliaires et d'une toxicité pouvant atteindre les tissus voisins. La brachythérapie appliquée grâce à des fils d'iridium peut s'avérer utile pour faciliter l'administration de doses plus fortes sur la zone tumorale mais ses effets en terme de survie sont contradictoires. Les données sur la combinaison radio-chimiothérapie sont limitées à des études plus petites sur des patients rigoureusement sélectionnés, par exemple avant transplantation orthotopique du foie. La photothérapie dynamique (PDT) est un nouveau mode de traitement des patients porteurs de cholangiocarcinomes du hile non résécables. Les résultats encourageants d'études prospectives de phase II sur un seul bras et un essai randomisé utilisant la photothérapie dynamique indiquent un bénéfice considérable sur la survie avec une bonne qualité de vie. Une étude récemment publiée sur un suivi à 5 ans de patients porteurs de tumeurs du hile hépatique traitées par PDT, confirme l'efficacité et la sécurité de ce traitement. Cependant, l'approche optimale des patients avec cholangiocarcinome du hile non résécable reste encore à définir. Le drainage endoscopique est considéré comme le traitement palliatif de premier choix. La PDT combinée à une approche endoscopique, semble offrir les meilleurs résultats de traitement avec un bénéfice prouvé sur la survie et une meilleure qualité de vie.
Subject: Chimioradiothérapie; Tumeur; Foie; Hile hépatique; Photothérapie dynamique; Traitement; Médecine nucléaire; Radiologie; Chemoradiotherapy; Tumor; Liver; Porta hepatis; Photodynamic therapy; Treatment; Nuclear medicine; Radiology
Publisher: Endoscopica, Nancy, France
Date: 2006

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search