Mise en place des indicateurs de changement écologique : bilan après trois années de gestion des cheptels de chevreuils et cerfs sikas du domaine national de Rambouillet (Yvelines)

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2018_70_1_55_RIVIERE.pdf 1.198Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/68715  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/68715
Title: Mise en place des indicateurs de changement écologique : bilan après trois années de gestion des cheptels de chevreuils et cerfs sikas du domaine national de Rambouillet (Yvelines)
Author: Rivière, Pierre
Abstract: Cet article synthétise la mise en place d’une gestion des cheptels de cerfs sikas (Cervus sika) et de chevreuils (Capreolus capreolus) basée sur des indicateurs de changement écologique, au sein du domaine national de Rambouillet. Ce territoire de 830 ha entièrement clos ne possède pas de ressources nutritives très riches. Par ailleurs, cet ancien domaine des chasses de l’État avait une gestion particulière de ces animaux, et pour cause, la rencontre avec le gibier devait être facilitée. Chez le chevreuil et le cerf sika, la connaissance du taux de survie des juvéniles, tout comme leur réaction face à une situation démographique sont des fondamentaux dans la maîtrise des populations d’ongulés. Un autre critère essentiel est la biométrie de femelles adultes corrélée avec l’efficacité de reproduction. Enfin, il fallait pouvoir situer ces deux espèces d’ongulés dans leur environnement. La période allant de mars 2014 à mars 2017 a permis de dresser un état initial de la qualité du biotope et des populations de chevreuils et cerfs sikas. De façon complémentaire, le peu de données disponibles sur le cerf sika ont conduit le gestionnaire à commencer à constituer une base de données biométriques, ainsi qu’une compilation des données qui nécessiteraient des études plus poussées. Ceci permettra alors dans quelques années d’obtenir des informations sur cette espèce finalement peu connue en France.This article summarises the establishment of a scheme for managing populations of sika deer (Cervus sika) and of roe deer (Capreolus capreolus) based on ecological change indicators inside the Rambouillet national estate. This is an 830 ha, fully enclosed estate that does not offer very rich nutritional resources. Furthermore, in this former hunting estate that belongs to the State, animal population management was oriented, in particular to fostering encounters with game. Among roe deer and sika deer, knowledge of the survival rate of juveniles and their reaction to a given demographic situation are fundamental for regulating these ungulate populations. Another essential criterion is the biometry of adult females correlated with the efficiency of reproduction. Finally, it is important to locate and consider these two ungulate species in their environment. Over the period from March 2014 to March 2017, an initial assessment of the quality of the biotope and of the populations of roe and sika deer was made. Additionally, the scarcity of data on sika deer prompted the manager to begin to set up a biometric database and to compile data that call for further research. In this way, in a few years, information on this species, which, as it turns out, is poorly known, will be available.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search