Bookmark and Share

Bioindicateurs des milieux aquatiques lotiques en République centrafricaine : macro-invertébrés benthiques et pression anthropique du cours d’eau Nguitto

Show full item record

Files in this item

PDF RevuedEcologie_2018_73_4_603.pdf 543.3Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/68570
Title: Bioindicateurs des milieux aquatiques lotiques en République centrafricaine : macro-invertébrés benthiques et pression anthropique du cours d’eau Nguitto
Author: Ngoay-Kossy, Jean Clair; ZÉBazÉ Togouet, Serge Hubert; Wango, Solange Patricia; Bolevane Ouantinam, Serge Florent; TchakontÉ, SiméOn; Piscart, Christophe
Abstract: Cette étude sur les macro-invertébrés benthiques en République Centrafricaine (RCA) visait à déterminer la structure de leurs peuplements en relation avec la qualité physico-chimique de l’eau dans le ruisseau Nguitto. Les données ont été collectées de mai 2015 à avril 2016 avec une fréquence mensuelle dans cinq stations d’échantillonnage de l’amont vers l’aval du cours d’eau. Les analyses physico-chimiques ont été effectuées par des méthodes standards tandis que la macrofaune benthique a été récoltée à l’aide d’un filet troubleau avec un vide de maille de 150 µm sur une superficie totale d’environ 6 m2 par station. Les analyses physico-chimiques ont révélé une qualité de l’eau satisfaisante à bonne dans la zone forestière et une eutrophisation en zone urbaine. Au total, 2052 macro-invertébrés benthiques, répartis en 71 taxa, ont été identifiés et dénombrés. Les arthropodes sont les plus diversifiés avec 53 taxa et les plus abondants (80,75 % de l’effectif total), suivis des mollusques (17 taxa ; 23,94 %) et des annélides (1 taxon ; 0,24 %). Les stations en zone forestière sont composées en majorité d’arthropodes dominés par les insectes confirmant un faible niveau de perturbation par les activités anthropiques. En zone urbaine, la forte abondance des mollusques et la présence des annélides indiquent une pression anthropique plus forte, illustrant l’intérêt de ces organismes comme bioindicateurs des petits cours d’eau dans ce pays.This study of benthic macroinvertebrates in Central African Republic (CAR) aimed at determining the structure of their assemblages in relation to the physico-chemical quality of the Nguitto River. The data were collected monthly from May 2015 to April 2016, in five selected sampling points on the Nguitto River. The physico-chemical parameters were measured using standard methods while the benthic macrofauna was collected using a handnet sampler of 150 µm mesh size on a total area of about 6 m2 per station. The physico-chemical analysis revealed a satisfactory water quality in the forest belt and an eutrophication in the urban area. A number of 2052 individuals of benthic macroinvertebrates belonging to 71 taxa were identified and counted. Arthropods was the most diversified (53 taxa) and the most abundant (80.75 %) taxonomic group, followed by molluscs (17 taxa; 23.94 %) and annelids (1 taxon; 0.24 %). The sampling points in the forest belt, which exhibit the lowest anthropogenic activity, were composed mostly of arthropods and dominated by insects. In the urban zone, the strong abundance of molluscs and the presence of annelids indicated an anthropogenic pressure and the usefulness of invertebrates as bioindicators of waste waters in this area.
Publisher: Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France, Paris (FRA)
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record