Bookmark and Share

Palaeoecological significance and conservation of peat-forming wetlands of Algeria

Show full item record

Files in this item

PDF RevuedEcologie_2018_73_4_414.pdf 1.173Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/68556
Title: Palaeoecological significance and conservation of peat-forming wetlands of Algeria
Author: Ghit, Karima; Muller, Serge D.; De BÉLair, GéRard; Belouahem-Abed, Djamila; Daoud-Bouattour, Amina; Benslama, Mohamed
Abstract: Les complexes humides de Numidie (Maghreb nord-oriental) abritent des milieux tourbeux dont l’histoire est très mal connue. Des études palynologiques ont été réalisées dans une aulnaie et une ériçaie tourbicole du complexe de Guerbès-Senhadja, dans le but de préciser leur origine, leur histoire et leur signification paléoécologique. Les séquences étudiées remontent à 8000 et 5300 ans, respectivement pour l’ériçaie et l’aulnaie. L’ériçaie à Erica scoparia, jamais décrite sur le plan phytosociologique, apparaît comme une formation ancienne et bien préservée, à très fort enjeu conservatoire. L’aulnaie a en revanche une origine récente (< 2000 ans), possiblement en lien avec une (ré-)immigration holocène de l’aulne depuis l’Europe méridionale. Les dégradations anthropiques très fortes subies par les milieux étudiés au cours des dernières années rendent urgentes l’implémentation de mesures conservatoires drastiques dans le but de préserver les derniers vestiges régionaux de ces milieux humides patrimoniaux.The wetland complexes of Numidia (northeastern Maghreb) include peat-forming habitats whose history is largely unknown. To explore their origin, history, and palaeoecological significance, palynological studies were undertaken in an alder carr and a wet heathland of the Guerbès-Senhadja wetland complex, which go back 5300 and 8000 years respectively. The Erica scoparia heathland, which has never been described phytosociologically, appears to be an ancient and well-preserved ecosystem with a very high conservation value. The alder carr, which is recent (< 2000 years), may well be related to a Holocene (re-) immigration of alder from southern Europe. Given the significant anthropogenic disturbances of these habitats over the last years, drastic conservation measures are urgently needed to preserve these last regional vestiges of these patrimonial wetlands.
Publisher: Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France, Paris (FRA)
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record