Bookmark and Share

Quarante ans de suivi dans la steppe du Sud-Oranais (Algérie) : changements de diversité et de composition floristiques

Show full item record

Files in this item

PDF RevuedEcologie_2018_73_3_293.pdf 708.5Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/68142
Title: Quarante ans de suivi dans la steppe du Sud-Oranais (Algérie) : changements de diversité et de composition floristiques
Author: Slimani, Halima; Aidoud, Ahmed
Abstract: La perte de diversité végétale, en tant que révélateur de la dégradation des parcours arides steppiques, est l’une des grandes préoccupations pour les pays du sud de la Méditerranée. Ces steppes sont confrontées à deux forces motrices majeures inter-agissantes : le climat aride avec des sécheresses récurrentes de durée et d’intensité variables d’une part et le surpâturage de l’autre. La surveillance à long terme des changements dans la diversité floristique et la composition des communautés végétales est considérée comme le meilleur moyen de comprendre l’histoire et les mécanismes de la dégradation des écosystèmes et de la désertification. Partant de la communauté préexistante, dans laquelle l’Alfa (Stipa tenacissima) était la dominante et la clé de voûte de l’écosystème quant à sa structure et son fonctionnement, une surveillance de quarante ans a permis d’analyser les changements de richesse floristique, de diversité et de composition de la communauté avant qu’elle n’atteigne son état actuel de steppe dégradée et appauvrie.The loss of plant diversity as a degradation feature in arid steppic rangelands is one of the crucial concerns in the southern Mediterranean countries. These rangelands are facing two interacting driving forces: the arid climate with recurring and more or less lasting droughts on the one hand, and overgrazing on the other. Long-term monitoring of change in diversity and composition of plant communities is considered to be the best way to understand the history and mechanisms of ecosystem degradation and desertification. Starting from a pre-existing community in which alfa (Stipa tenacissima L.) was the dominant and the keystone species regarding ecosystem structure and functioning, forty years monitoring allowed analysing changes in floristic richness, diversity and community composition prior attaining its current state of degraded and impoverished steppe.
Publisher: Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France, Paris (FRA)
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record