Bookmark and Share

Spider communities (Arthropoda, Araneae) in different pine forests of Zéralda game reserve (Algiers, Algeria): taxonomy and biodiversity

Show full item record

Files in this item

PDF RevuedEcologie_2018_73_3_269.pdf 662.9Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/68140
Title: Spider communities (Arthropoda, Araneae) in different pine forests of Zéralda game reserve (Algiers, Algeria): taxonomy and biodiversity
Author: Touchi, Wahida; Kherbouche-Abrous, Ourida; Saadi, Amina; Beladjal, Lynda
Abstract: La réserve de chasse de Zéralda est située dans le nord de l’Algérie, à environ 30 km à l’ouest d’Alger. Elle couvre une superficie de 1078 ha dont 460 ha sont principalement une forêt naturelle de Pinus halepensis, et des plantations de Pinus pinea et Pinus canariensis. Ces différents biotopes sont favorables à la présence de différentes faunes en général et de la faune du sol en particulier. L’échantillonnage a été effectué en utilisant des pièges Barber. Au total, 48 espèces d’araignées ont été collectées, appartenant à 33 genres et à 17 familles. Les résultats n’ont montré aucune différence dans la richesse des espèces entre les trois types de forêts, mais en ont montré d’une part entre les forêts fermées et celles ouvertes, et d’autre part entre les formations selon qu’elles sont pures ou mixtes. Les facteurs abiotiques comme l’humidité du sol, le pH et la couverture végétale ont un impact sur certaines espèces. Les sites ouverts avec une couverture herbacée dense sont les plus riches et les plus diversifiés. Ils présentent les niches écologiques favorables pour les espèces les plus rares en particulier.The game reserve of Zéralda located in northern Algeria, at about 30 km West of Algiers, covers an area of 1078 ha of which 460 ha are mainly Pinus halepensis natural forest, with planted stands of Pinus pinea and Pinus canariensis. This mixed forest is favourable to the invertebrate fauna in general and the soil fauna in particular. The sampling was done using pitfalls traps. A total of 48 spider species were collected, belonging to 33 genera and 17 families. The results showed no difference in species richness between the three forest types but there were differences between closed and open forests on the one hand and between pure and mixed forests on the other. Abiotic factors such as soil humidity, pH as well as vegetation cover had an impact on some species. Open sites with dense herbaceous cover are the richest and the most diverse and provided favourable ecological niches for the rarest species.
Publisher: Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France, Paris (FRA)
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record