Ancienneté : perspectives pour la conservation des forêts

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2017_69_4_560_570_vallauri_HD.pdf 194.6Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/67879  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/67879
Title: Ancienneté : perspectives pour la conservation des forêts
Author: Vallauri, Daniel; Ducousso, Alexis; Persuy, Alain; Teillac-Deschamps, Pauline
Abstract: L’importance de l’ancienneté des forêts et de la continuité du fonctionnement forestier des sols est une donnée nouvelle pour la conservation de la nature. S’inspirant des échanges récents en France, et à l’initiative du groupe Forêts de la section française de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN France), une motion sur le sujet de l’ancienneté des forêts a été proposée, discutée et adoptée lors du congrès mondial de l’UICN à Hawaï en septembre 2016. Dans un monde perçu de plus en plus comme profondément transformé par une empreinte humaine sans cesse croissante, le concept d’ancienneté vient rappeler que l’impact des activités anthropiques sur les forêts, les sols et leur biodiversité associée (déforestation, mise en culture, érosion et dégradation des sols, etc.) a des conséquences à très long terme sur les écosystèmes. Le gestionnaire méconnaît le plus souvent ce facteur de contingence et ses répercussions pratiques : elles sont pourtant nombreuses (aménagement du territoire, sylviculture, protection de la biodiversité). L’article analyse les répercussions et applications à l’échelle européenne, ultramarine et globale. Il dresse des perspectives pour une meilleure prise en compte de l’ancienneté dans la conservation de la biodiversité et de la naturalité des écosystèmes forestiers.The importance of ancientness and continuity of forest soil function is a new idea in conservation. Inspired by recent exchanges in France, and at the initiative of the Forest Group of the French section of the International Union for the Conservation of Nature (IUCN France), a motion on the topic of ancientness of forests was proposed, discussed and adopted during the last IUCN World Congress in Hawaii in September 2016. In a world perceived as profoundly transformed by an ever-increasing human footprint, the concept of ancientness reminds us that the impact of anthropogenic activities (deforestation, tilling, erosion and soil degradation, etc.) have very long-term impacts on forests, their soils and associated biodiversity. Managers generally still underrate this contingency factor and its practical repercussions in spite of their abundance: land-use planning, silviculture, and protection of biodiversity. The article analyses the implications and applications at the European, French overseas territories and global scales. It looks at new perspectives to better take into account ancientness for the purpose of preserving biodiversity and naturalness of forest ecosystems.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2017

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search