La psychonomie, un exemple de pratique de santé dite « informationnelle » et « énergétique » : Approches philosophique et méthodologique

Show full item record

Files in this item

PDF HEGEL_2018_2_3.pdf 349.5Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/67610  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/67610
Title: La psychonomie, un exemple de pratique de santé dite « informationnelle » et « énergétique » : Approches philosophique et méthodologique
Author: Lexa, Annette
Abstract: La psychonomie est une pratique de santé informationnelle qui repose sur la restauration fonctionnelle de l’information primordiale d’un tissu, d’un organe ou d’un système. Il nécessite la participation d’un thérapeute – dont l’attitude empathique est essentielle - capable de trouver le lieu qui dysfonctionne et de syntoniser l’information. Les théories physicalistes sur lesquelles repose cette pratique de santé obligent à redéfinir les liens entre matière, énergie et information : information de nature vibratoire et ne reposant pas sur une logique binaire, hypothèse de la causalité formative, la vie comme réseau complexe auto poïétique, conscience décentrée de nature quantique, nature holographique de l’Univers, etc. Ces hypothèses étant invérifiables dans l’état actuel de la science, il est vain de vouloir évaluer l’efficacité de telles pratiques dans le cadre de l’Evidence Based Medicine – et notamment avec l’essai clinique randomisé en double aveugle - qui suppose implicitement une approche matérialiste de la pharmacologie et qui tend à évacuer l’effet placebo (ou nocebo). Si on suppose que ce type de pratique repose a minima sur le principe thérapeutique faible qu’est le degré de conscience empathique objectivable, c’est cet effet « super placebo » qui doit être évalué au moyen de méthodes adaptées.Psychonomy is an “informational”, “energetic” health practice based on the functional restoration of the primordial information of a tissue, organ, or system. This health practice requires the participation of a therapist - whose empathic attitude is essential - who can find the dysfunctional area and synchronize the information. The physicalistic theories that underlie this health practice requires the redefinition of the links between matter, energy and information (vibratory nature of the information, hypothesis of the formative causation, life as an autopoietic complex network, quantum nature of consciousness, holographic nature of the Universe, etc. Since these hypotheses are unverifiable in the current state of the science, it is pointless to try to evaluate the effectiveness of such practices in the context of Evidence Based Medicine - particularly with the double-blind randomized clinical trial - which implicitly assumes a materialistic approach of pharmacology and tends to evacuate the placebo effect (or the nocebo). Assuming that this health practice is based at least on a weak therapeutic principle which is the level of objectivable empathy, this “superplacebo” effect needs to be assessed by means of adapted methods.
Subject: Pratique de santé; Psychonomie; Empathie; Placebo; Evaluation; Health practice; Psychonomy; Empathy; Placebo; Assessment
Publisher: ALN Editions, Nancy, France
Date: 2018
Mis à jour: 2018-06-04

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search