Hypertypes et standards de races chez le chien : Une histoire d'équilibre

Show full item record

Files in this item

PDF 06_guintard.pdf 4.982Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/67199  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/67199
Title: Hypertypes et standards de races chez le chien : Une histoire d'équilibre
Author: Guintard, Claude; Class, Anne-Marie
Abstract: L’hypertype dans l’espèce canine a fait l’objet de nombreuses réflexions et publications mais l’originalité de ce travail réside dans le fait qu’il associe deux visions complémentaires, à savoir celle du juge et de l’éleveur d’un côté et celle de l’anatomiste et du vétérinaire de l’autre. Si en exposition canine, le culte du beau, poussé à l’exagération, pourrait prendre le pas sur la fonctionnalité ; on peut se demander quels sont les outils qui permettent d’éviter ces phénomènes préjudiciables pour le bien-être, voire la santé des chiens produits. Le levier du standard est souvent mis en avant, on peut toutefois se demander si ce n’est pas l’interprétation qui en est faite (voire la non lecture minutieuse des standards parfois) plus que les standards eux-mêmes qui est à l’origine de ce phénomène. La rédaction des standards actuels, selon le modèle de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), ne devrait pas pouvoir aboutir à des hypertypes ; tout est question d’appréciation et d’équilibre de la part des différents acteurs de la cynophilie. D’autres outils que les standards sont clairement utilisables pour combattre les hypertypes, les auteurs ne feront que les énoncer, sans les développer.Hypertype in the canine species has been subject to a lot of thoughts and many publications but the novelty of this work is that it associates two complementary points of view, namely the breeder’s and judge’s andvon the other hand the anatomist’s and vet’s. If at shows, the worship of beauty, driven to exaggeration, has taken the step on fitness, one can wonder which tools would be able to avoid these phenomena that are detrimental to the well-being, indeed the soundness of the dogs produced. The standard lever is often put forward; however, one can wonder whether it is not the interpretation of it (or sometimes the lack of meticulous reading) more than the standards themselves which is the cause of these phenomena. The writing of the current standards, according to the FCI template, should not be able to lead to hypertypes, it is all about valuation and balance from the various players of the dog world. Tools other than standards are clearly available to fight against hypertypes, the authors will only enounce them without developing.
Subject: chien; hypertype; standard; sélection; cynophilie; dog; hypertype; standards; selection; cynology
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2017

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search