La sélection dans l’espèce bovine et ses perspectives

Show full item record

Files in this item

PDF 02_boichard.pdf 330.5Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/66513  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/66513
Title: La sélection dans l’espèce bovine et ses perspectives
Author: Boichard, Didier; Mattalia, Sophie; Fritz, Sébastien
Abstract: Cet article présente la sélection bovine dans les deux filières bovines laitière allaitante qui ont chacune leurs particularités, en particulier la place de l’insémination animale ou le développement de la base de sélection, mais aussi des propriétés communes, pour la plupart issues de la Loi sur l’Élevage qui a défini l’organisation de la sélection. Progressivement, les objectifs de sélection ont évolué vers la prise en compte d’un nombre croissant de caractères et la diminution du poids de la productivité au profit des caractères fonctionnels. La Loi d’orientation agricole de 2006 et l’émergence de la sélection génomique à partir de 2009 ont profondément modifié l’organisation de la sélection avec l’abandon du testage sur descendance, la mise en place de populations de référence, la concentration des acteurs économiques, une mutualisation nationale moindre au profit d’initiatives d’entreprises mais aussi d’accords internationaux. Un nouveau changement majeur est attendu avec la mise en application en 2018 du Règlement Zootechnique Européen qui modifie le cadre organisationnel de la sélection.This paper presents an overview of selection in both dairy and beef cattle in France. Both branches have their own particularities such as the extent of insemination use or the level of performance recording development, but also common properties derived from the Breeding Law (1966) which defined the major management characteristics of cattle breeding in France. Gradually, breeding objectives have included an increasing number of traits and been reoriented from productivity to functional traits. The Agriculture Orientation Law in 2006 and the emergence of genomic selection in 2009 deeply modified the selection procedures with the end of progeny testing, the implementation of reference populations for accurate genomic prediction, but also larger companies, a lower national influence replaced by company driven strategies and some international initiatives. A new major change is expected with the application of the European Regulation on Animal Selection in 2018.
Subject: sélection bovine; sélection génomique; objectif de sélection; cattle breeding; genomic selection; selection objective
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2017

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search