Bookmark and Share

Évaluation de la dynamique de l’occupation du sol dans la zone humide Ramsar de Tahaddart (Nord-ouest du Maroc)

Show full item record

Files in this item

PDF RevuedEcologie_2018_73_2_142.pdf 884.0Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/66101
Title: Évaluation de la dynamique de l’occupation du sol dans la zone humide Ramsar de Tahaddart (Nord-ouest du Maroc)
Author: Rifai, Nabil; Khattabi, Abdellatif; Moukrim, Said; Arahou, Moustapha; Rhazi, Laila
Abstract: L’occupation du sol et sa dynamique ont été analysées, dans le temps et dans l’espace, au niveau de la zone humide de Tahaddart (Maroc septentrional) afin de déterminer l’évolution de l’état environnemental de ce Site d’Intérêt Biologique et Ecologique (depuis 1996), et désigné site Ramsar (depuis 2005). Les outils de la télédétection ont été utilisés pour estimer l’impact des changements de l’utilisation des sols sur les habitats naturels durant 35 ans (1978-2013). La première image de référence utilise des captures MSS de 1978 avec une résolution spatiale de 80 m. La précision a été améliorée à partir de 1991 avec l’utilisation des images satellites Landsat 4 (résolution spatiale de 30 m en mode multi-spectral), puis avec des images satellites Landsat 7 et 8 (résolution spatiale de 15 m en mode panchromatique). Les images ont été classifiées puis analysées en utilisant le logiciel Erdas Imagine 9.2. Les résultats ont été vérifiés à l’aide d'une matrice de confusion, qui indique des taux globaux de précision variant entre 82 et 86 %. Les données qualitatives sur l’évolution révèlent que, malgré ses statuts importants de conservation, la zone humide de Tahaddart a été sujette à des changements substantiels au cours de la période analysée. Ainsi, un important déclin des habitats naturels a été constaté, notamment au niveau des forêts, de la végétation estuarienne et des dunes de sable et qui ont été globalement remplacées par le bâti et le sol nu. Cette analyse révèle les fortes pressions anthropiques qui impactent le site, et met en évidence la nécessité de renforcer la législation en vigueur afin de conserver la biodiversité locale sur le long terme.Land cover and land cover dynamics, in both time and space, were analysed in the Tahaddart wetland (Northern Morocco) to determine the evolution of the environmental quality of this Site of Biological and Ecological Interest (since 1996), also classified as a Ramsar site (since 2005). Remote sensing was used to estimate the impact of land use changes on natural habitats over a 35-year period from 1978 to 2013. The first image used MSS captures from 1978 with a spatial resolution of 80 m. The resolution was improved since 1991 with the use of Landsat 4 satellite images (spatial resolution of 30 m in multi-band modes) and then with satellite images from Landsat 7 and 8 (spatial resolution of 15 m in panchromatic mode). The images were classified and then analysed using Erdas Imagine 9.2 software program. The results were verified using a confusion matrix, which provided a global precision rates ranging from 82 to 86 %. This qualitative data on the land cover evolution revealed that despite its important conservation status, the Tahaddart wetland has been subject to substantial changes over time. Important declines in natural habitats such as forests, estuarine vegetation and sand dunes were observed for the benefit of an increase of areas of urbanization and bare soil. This analysis demonstrates the important anthropogenic pressures that affect the site and the need to enforce current legislation in order to conserve local biodiversity over the long-term.
Publisher: Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France, Paris (FRA)
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record