Bookmark and Share

Écologie saisonnière d’une espèce du genre Monophadnus (Hymenoptera : Tenthredinidae) sur Helleborus spp. et tentative de lutte biologique

Show full item record

Files in this item

PDF RevuedEcologie_2018_73_2_122.pdf 792.6Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/66099
Title: Écologie saisonnière d’une espèce du genre Monophadnus (Hymenoptera : Tenthredinidae) sur Helleborus spp. et tentative de lutte biologique
Author: Malacari, Lucas; Pétremand, Gaël; Cochard, Bastien; Lefort, François; Rochefort, Sophie
Abstract: Depuis plusieurs années, un insecte du genre Monophadnus (Hymenoptera, Tenthredinidae : Blennocampinae) cause de sérieux dégâts aux collections de plantes du genre Helleborus des Conservatoire et Jardin Botaniques de Genève (CJB). Cette étude avait pour objectif de mieux connaître l’écologie saisonnière de cette espèce grâce à la mise en place d'élevages et à des observations in situ. Des essais de lutte biologique ont été également menés avec des champignons entomopathogènes des espèces Beauveria bassiana et Isaria farinosa, ainsi qu’avec un insecticide biologique, l’azadirachtine, extrait d’Azadirachta indica (NeemAzal®T/S). Seuls le NeemAzal®T/S à la concentration de 0,5 % et Isaria farinosa à 107 spores/ml ont permis de réduire significativement la population de cette espèce de Monophadnus provoquant des mortalités de 40 à 50 % plus élevées que dans le procédé témoin.For several years, an insect species from the genus Monophadnus (Hymenoptera, Tenthredinidae: Blennocampinae) has been causing serious damage to Helleborus plant collections in the Botanical Conservatory and Garden of Geneva (CJB). This work aimed to identify the seasonal ecology of this species, through insect rearing and observations under in situ conditions. Biological control methods were also assayed using strains of the entomopathogenic fungi Beauveria bassiana and Isaria farinosa, as well as a commercial biological insecticide, the azadirachtin, extracted from Azadirachta indica (NeemAzal®T/S). Only the applications of NeemAzal®T/S at 0.5 % concentration and Isaria farinosa at 107 spores/ml led to significantly reduce the population of this species of Monophadnus, by causing mortality 40 to 50 % higher than in the control.
Publisher: Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France, Paris (FRA)
Date: 2018

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record