Contribution à l’étude des réactions sérologiques et allergiques chez la chèvre sensibilisée par des antigènes tuberculeux

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_1977_4_549.pdf 2.010Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/66050  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/66050
Title: Contribution à l’étude des réactions sérologiques et allergiques chez la chèvre sensibilisée par des antigènes tuberculeux
Author: Thorel, Marie-Françoise; Gaumont, R.
Abstract: Une expérimentation relative au diagnostic sérologique et allergique de la tuberculose caprine a été réalisée sur cinquante chevrettes, réparties en quatre lots de dix, un cinquième servant de témoin. Après avoir été sensibilisées par voie veineuse ou par voie sous-cutanée, puis par voie intradermique, les chevrettes ont fait l’objet d'examens sérologiques et de tuberculinations à intervalles réguliers. Les résultats des tuberculinations ont montré que le dépistage de la tuber culose chez la chèvre pouvait s’effectuer en utilisant l'intradermotuberculination sur la face latérale de l’encolure avec 0,2 ml soit 5 000 unités de tuberculine. La lecture a lieu vers la 72- h en considérant comme positif tout épaississement égal ou supérieur à 4 mm. D’autre part, l’épreuve de fixation du complément, plus précocement positive que la tuberculination, la compléterait heureusement en palliant ses défaillances chez les caprins.A study concerning the serologic diagnosis, and the delayed type hypersensi tivity in goats was performed. Fifty goats were divided into five groups of ten, one group serving as the control. After sensitization by the intravenous or subcutaneous routes, followed by intradermal infections the animals were tested for circulating antibodies and delayed type hypersensitivity at regular intervals. The results of tuberculin tests demonstrated that the screening of tubercu losis in goats could be done by the intradermal injection of 5 000 V.l. in 0,2 ml on one side of the neck. The induration reaction is mesured 72 hours after injection; a reaction of 4 mn or more was considered positive. On the other hand, the complement fixation test was found to be positive before the hypersensitivity reaction and could be satisfactorily combined with test to reduce the current difficulties in diagnosis.
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 1977

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search