Une hepatite infectieuse des Lagomorphes

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_1978_4_417.pdf 348.8Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/65421  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/65421
Title: Une hepatite infectieuse des Lagomorphes
Author: Grétillat, S.; Comlan, G.
Abstract: L'hémobartonellose qui règne à l'état endémique dans les élevages de lapins au Niger est la cause d'une hépatite néonatale à cellules géantes provoquant une mortinatalité élevée. Le lièvre africain ( Lepus africanas) est aussi un « réservoir de germes » et la rareté de ce Lagomorphe dans les savanes nigé riennes est peut-être due à la pathogénicité du procaryote en cause. Cette Rickettsiale se transmettant par voie placentaire chez le lapin, on imagine les conséquences de l'introduction d'une telle souche dans les pays où le lièvre et le lapin sont l’essentiel de la chasse.In Niger, an Haemobartonella strain causes an aplasic anaemia of the horse dog and cat, but also a lethal infectious hepatitis of the rabbit and the african hare (Lepus africanus). Transplacental way of contamination is the rule. The mortinatality rate is very high. The necropsy reveals light splenomegaly, but always hepatomegaly. Lethal neonatal hepatitis with giant cells and degeneration of the hepatocysts. Splenic hyperplasia with polynuclear cells. Lung congestion with atelectasis ( foetal aspect), foci of macrophagic odontobothritis. Consequen tly, this disease reduces the hare proliferation and is a big handicap to the rabbit breeding in Niger.
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 1978

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search