Sur quelques polémiques du XIXe siècle à propos de la définition et des rapports de l’homme et de l’animal

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_1984_1_43.pdf 723.1Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/64937  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/64937
Title: Sur quelques polémiques du XIXe siècle à propos de la définition et des rapports de l’homme et de l’animal
Author: Jacquet, Jean
Abstract: En 1863, quand Littré, qui venait de faire paraître le premier tome de son Dictionnaire de la langue française, se présenta à l'Académie française, il se heurta à une campagne virulente déclenchée par Dupanloup. Il lui était reproché, entre autres positions positivistes, la définition matérialiste de l'âme et surtout le classement de l'homme parmi les mammifères, contenus dans le Dictionnaire de médecine, pharmacie et art vétérinaire (dit à tort de Nysten) dont la onzième édition venait d’être révisée par lui-même et Robin. Ce fut l’occasion d’une énorme prolifération de caricatures et de libellés. Parmi ceux-ci, se trouve le livre de Jean Grange intitulé : « Lettres d’un vétérinaire à M. Littré, membre de l'Académie française ». En réalité, Littré était loin d’être le premier à avoir rangé l'homme parmi les mammifères ; par ailleurs, les substantifs âme, animal et anémome ont, en français, la même étymologie, dérivant de avEpor souffle de vie, le sens des mots ayant beaucoup varié au cours des siècles. Darwin, de son côté, eut à faire face à des polémiques analogues, sans compter le grand nombre de fois où ils furent en France rassemblés dans les mêmes attaques.In 1863, when Littré presented himself to the French Academy while the first volume of his French Language Dictionnary had just been published, he clashed with a virulent campaign led by Dupanloup. Among his positivist positions he was blamed for the materialistic definition of soul and over all for the classification of man into mammals which are contained in the Medicine, Pharmacy and Veterinarian Dictionnary (wrongly called Nysten’ one), the eleventh edition beeing just revised by himself and Robin. It motived an enormous proliferation of cartoons and lampoons. Among them is the book of Jean Grange titled : « Lettres d’un vété rinaire à M. Littré, membre de l’Académie Française » (Letters from a veterinarian to Mr. Littré, member of the French Academy). In fact, Littré was not at all the first one who has classified man into mammals; otherwise, in French, substantive words as soul, animal, and anemone (âme, animal, anémone) have the same etymology, coming from avenar, breath of life, words’ meaning having much differed in the course of centuries. To his part, Darwin had to face up analogous polemics, without counting a great number of times when they were attacked together in France.
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 1984

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search