La collaboration des BRICS dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation

Show full item record

Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/64710
Title La collaboration des BRICS dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation
Author Kahn, Michael
Abstract En 2015, les BRICS ont atteint deux objectifs principaux : la création de la Banque de développement des BRICS et l’adoption de la Déclaration du Cap sur la science, la technologie et l’innovation. Le premier fait l’objet d’autres contributions à cette édition spéciale. Le second se fixe comme objectif d’encourager la collaboration entre les pays BRICS dans le domaine de la science, de la technologie et de l’innovation en identifiant cinq champs thématiques, un champ étant placé sous la direction de chacun des cinq pays BRICS. Déterminer la portée réelle de cette coopération est problématique, car les données publiques tendent à se concentrer sur la production des revues et brevets : le premier est sujet aux préférences de sélection, de langue et de discipline, le second reflète une forte dépendance au sentier. La présente communication étudie une autre source d’erreur, à savoir la façon dont la participation aux projets de méga-science déforme le sens du terme copaternité, et du coup les indicateurs de collaboration aussi. Il est démontré que la collaboration scientifique entre les pays BRICS se fait principalement dans le domaine de la physique des hautes énergies et de l’astrophysique plutôt que dans les champs thématiques désignés dans la Déclaration du Cap. Ce constat pose des questions sur la base future de la collaboration entre les pays BRICS dans le domaine de la science et de la technologie (S&T).In 2015, the BRICS achieved two major goals : creation of the BRICS Development Bank and adoption of the Cape Town Declaration on Science, Technology and Innovation. The first is addressed by other contributions to this special edition. The purpose of the second, the Cape Town Declaration, is to encourage collaboration between BRICS countries in science, technology and innovation by identifying five thematic areas, each being placed under the responsibility of one of the five BRICS countries. Determining the actual extent of their cooperation is not easy, because public information tends to focus on the production of journals and patents : the former are subject to preferences in terms of selection, language and disciplines, while the latter reflect a high degree of path-dependency. This paper investigates another source of bias, which is the way participation in mega-science projects distorts the meaning of co-authorship and therefore also distorts indicators of collaboration. We show that scientific collaboration between BRICS countries occurs mainly in the highenergy and astrophysics fields rather than in the thematic areas set out in the Cape Town Declaration. This finding raises questions as to the future basis for collaboration among BRICS countries in science and technology.
Subject copaternité scientifique; collaboration BRICS dans le domaine de la STI; méga-science; déclaration du Cap; scientific co-authorship; BRICS collaboration in STI; mega-science; Cape Town Declaration
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2017

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search