Pourquoi la politique forestière française ne veut pas du territoire

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2017_69_2_99_109_Sergent.pdf 213.3Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/64089  |   DOI : 10.4267/2042/64089
Title: Pourquoi la politique forestière française ne veut pas du territoire
Author: Sergent, Arnaud
Abstract: La politique forestière française est historiquement un domaine d’action publique gouverné sur un mode sectoriel et centralisé. Dans un contexte de réforme territoriale, l’objectif de cet article est d’analyser les conditions de mise en politique de l’enjeu de territorialisation dans ce secteur. Nous montrons qu’il existe un certain nombre de changements en faveur d’une plus grande subsidiarité et différenciation infranationale de la politique forêt-bois, mais que leurs promoteurs sont largement dominés par les acteurs qui soutiennent activement un modèle national convergent.The French forest policy is a public domain historically governed on a sectoral and centralised basis. In a context of territorial reform, the aim of this article is to analyse how the “territorialisation” issue is problematised and politicised in the forest sector. We show that there are a number of changes in favour of greater subsidiarity and subnational differentiation of forest policy, but that their promoters are largely dominated by actors who actively support a convergent national model.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2017

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search