E-médecine, e-santé et informatique : entre espoirs technologiques et désillusions humanistes

Show full item record

Files in this item

PDF HEGEL_2017_04_5.pdf 1.065Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/63780  |   DOI : 10.4267/2042/63780
Title: E-médecine, e-santé et informatique : entre espoirs technologiques et désillusions humanistes
Author: Béorchia, Sylvain
Abstract: Malgré les avancées technologiques, la e-médecine française reste mal placée dans le peloton des pays industrialisés et ne s’adapte pas rapidement à l’évolution mondiale de l’informatique (Cloud sécurisé difficilement accessible, dossiers informatisés très disparates, Internet des objets peu labellisés, réglementation trop rigide avec un principe de précaution omniprésent, robotique innovante, mais rachetée par des sociétés japonaises). Les NBIC, les enjeux économiques et philosophiques des grandes entreprises du Net et les souhaits des patients mal informés se conjuguent aux potentielles dérives éthiques informatiques américaines pour engendrer une inquiétante révolution transhumaniste. L’inertie des textes législatifs européens, va enfin faire évoluer les lignes en mai 2018 pour permettre la création plus facile de plateformes médicales sécurisées régionales ou nationales. Les souhaits ministériels, abondamment médiatisés, doivent devenir des réalités pour que le corps médical travaille de concert avec des sociétés informatiques dynamiques, libérées des carcans administratifs et législatifs. Les médecins, dont le métier va considérablement évoluer pourront ainsi créer et s’approprier de nouveaux outils sécurisés pour traiter et prendre en charge leurs patients dans une France vieillissante, où la santé est en pleine mutation sociologique et territoriale.Despite technological advances, French e-medicine remains poorly placed in the industrialized countries and does not adapt quickly to the global evolution of computing (secure cloud accessible with difficulty, computerized files very disparate, IoT labeled regulations, too rigid regulation with an omnipresent precautionary principle, innovative robotics, but bought by Japanese companies). The NBIC, the economic and philosophical stakes of the big companies of the Net and the wishes of the ill-informed patients are combined with the potential American computer ethics drift to engender a disturbing transhumanist revolution. The inertia of the European legislative texts will finally evolve the lines in May 2018 to allow the easier creation of regional or national secure medical platforms. Ministerial wishes, which are widely publicized, must become realities for the medical profession to work with dynamic computer companies, free from administrative and legislative constraints. Physicians, whose profession will evolve considerably, will thus be able to create and appropriate new safe tools to treat and manage their patients in an aging France, where health is changing sociologically and territorially.
Subject: e-Médecine; e-santé; Santé préventive; Cloud; Internet; NBIC; GAFA; Objets connectés; Intelligence Artificielle; Robotique; Réglementation numérique; Ethique humaniste; Mutation sociétale et territoriale; e-Medicine; e-health; Preventive health; cloud; Internet; NBIC; GAFA; IoT; Artificial Intelligence; Robotics; Digital regulation; Humanistic ethics; Societal and territorial mutation
Publisher: ALN Editions, Nancy, France
Date: 2017
Mis à jour: 2017-11-23

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search