Une revue de l'Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)

Le « temps en plus » de l’escorting. Temporalité, communication et prostitution

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_nondisponible.pdf 5.826Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/62930
Title Le « temps en plus » de l’escorting. Temporalité, communication et prostitution
Author Rubio, Vincent
Abstract À partir d'un travail de terrain mené par entretiens et observations dans le cyberespace auprès d'escort boys et de leurs clients, cet article montre comment la pratique de la prostitution sur Internet opère à la fois un allongement et une recomposition de la temporalité propre à cette activité. L'analyse souligne alors en quoi ce « temps en plus » constitue un espace où, au travers d'échanges fonctionnels, s'institue une relation d'intercompréhension et de reconnaissance réciproque. Si ces manières de faire soutiennent un processus de neutralisation du stigmate lié dans nos sociétés à la vente comme à l'achat de services sexuels, elles dévoilent parallèlement « l'épaisseur anthropologique » – inattendue et inédite – qui caractérise l'escorting.Based on fieldwork combining interviews and observations of escort boys and their clients, this article shows how the Internet both lengthens and recomposes the time factor in prostitution. It discusses how this “extra time” creates a space where functional exchanges underpin relationships that are based on mutual understanding and recognition. These practices help to neutralise of the stigma surrounding the sale and purchase of sexual services. At the same time, they demonstrate the unique and unexpected “anthropological depth” that characterises escorting.
Subject prostitution; Internet; homosexualité; temporalité; prostitution; Internet; homosexuality; time factor
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2017

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search