Le carcinome hépatocellulaire : profil épidémiologique, clinique et thérapeutique au CHU de Marrakech (à propos de 76 cas)

Show full item record

Files in this item

PDF HEGEL_2017_03_4.pdf 1.722Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/62694  |   DOI : 10.4267/2042/62694
Title: Le carcinome hépatocellulaire : profil épidémiologique, clinique et thérapeutique au CHU de Marrakech (à propos de 76 cas)
Author: Pratic, Fatima; Ouarrach, Houda; Samlani-Sebbane, Zouhour; Oubaha, Sofia; Krati, Khadija
Abstract: Le carcinome hépatocellulaire est la tumeur maligne primitive du foie la plus fréquente, et qui se développe le plus souvent sur un foie de cirrhose. Nous rapportons une étude rétrospective portant sur 76 cas de carcinome hépatocellulaire colligés au service d’hépato-gastro-entérologie du CHU Mohamed VI de Marrakech sur une période de 12 ans. L’âge moyen était de 59 ans, avec une prédominance masculine. Les étiologies étaient dominées par la cirrhose dans 72,3 % des cas, les signes cliniques retrouvés étaient le plus souvent des douleurs abdominales dans 75 % des cas. Le diagnostic positif était basé dans 30,2 % des cas sur l’histologie. Dans les cas restants, il était basé sur des données morphologiques et biologiques caractéristiques. 60,5 % des malades présentaient une forme multinodulaire et 6,6 % présentaient une forme infiltrant. La taille des nodules variait entre 1 cm et 14 cm. En ce qui est de la classification BCLC, 7,9 % des cas étaient classés stade A précoce, et 50 % des cas stade D terminal. Le traitement curatif n’a pu être proposé que dans 11,8 % des cas dont un cas de transplantation. Un traitement palliatif a été indiqué dans 26,3 % des cas. L’évolution était différente selon le traitement reçu, avec une bonne évolution chez le patient transplanté et celui traité par radiofréquence, alors que la mortalité reste élevée chez les patients ayant reçu un traitement palliatif voire symptomatique.Hepatocellular carcinoma is the most common primary liver malignancy, often developing on cirrhosis. We report a retrospective study of 76 cases of hepatocellular carcinoma collected at the hepato-gastroenterology unit of the Marrakech University Hospital Mohamed VI over a period of 12 years. The average age is 59 years, with a male predominance. The etiologies are dominated by cirrhosis in 72.3%. Clinical signs are dominated by abdominal pain in 75%. The diagnosis was based in 30.2% on the histology. In the remaining cases, it was based on characteristic morphological and biological data. 60.5% of the patients had a multinodular form and 6.6% had an infiltrating form. The size of the nodules varied between 1 cm and 14 cm. For the BCLC classification, 7.9% were classified as early stage A, and 50% were D-terminal. The curative treatment could only be proposed in 11.8%, including a case of transplantation. Palliative treatment was indicated in 26.3%. The evolution was different according to the treatment received, with good evolution in the transplanted patient and that treated by radiofrequency, while the mortality remains high in the patients treated with palliative or symptomatic treatment.
Subject: Carcinome hépatocellulaire; Cirrhose; Diagnostic; Traitement; Hepatocellular carcinoma; Cirrhosis; Diagnosis; Treatment
Publisher: ALN Editions, Nancy, France
Date: 2017
Mis à jour: 2017-09-27

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search