Une revue des développements récents des vaccins de la fièvre aphteuse

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2001_4_381.pdf 867.3Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/62629  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/62629
Title: Une revue des développements récents des vaccins de la fièvre aphteuse
Author: Lombard, Michel
Abstract: Depuis l’interdiction de la vaccination obligatoire contre la Fièvre Aphteuse en France (1991), les développements de la technologie vaccinale ont été si divers que les vaccins aujourd’hui disponibles sont plus avantageux que par le passé ; les vaccins avaient alors comme adjuvants l’ hydroxyde d’alumi nium et la saponine, avec une dose de 5 ml. Les vaccins modernes sont hautement purifiés, les adjuvants sont meilleurs, l’innocuité plus élevée pour un usage plus large chez les espèces sen sibles. Il est possible de conserver un million de doses d’antigènes fortement congelés d’avance, sous forme très concentrée et purifiée; ce qui rend la vac cination immédiate plus facile, car un grand nombre de doses peut être prépa ré dans un court laps de temps (4 à 7 jours). L’élimination des principales protéines non structurelles au cours de la purification donne aux vaccins modernes la propriété intéressante de ne plus interférer avec la surveillance sérologique effectuée dans le but d’identifier des groupes d’animaux infectés ou porteurs au moyen de protéines marqueurs de l’infection Fièvre Aphteuse. Des évidences scientifiques supplémentaires tirées d’expérimentations démontrent que la vaccination avec des vaccins à fort potentiel peut prévenir l’excrétion du virus et l’état de porteur dans les populations animales vacci nées, ce qui contribue à stopper rapidement l’extension de la maladie. Au début du présent siècle, les vétérinaires et les Autorités ont désormais l’occasion de sélectionner, afin de contrôler les épidémies de Fièvre Aphteuse, d’autres mesures que l’abattage en masse.Since the ban of compulsory vaccination against FMD in France ( 1991), developments in FMD vaccine technology were so diverse that vaccines available today present more advantages than those used in the past during the time of compulsory vaccination with OAC vaccines adjuvanted with aluminium hydroxide & saponine using a 5 ml volume dose. Modem vaccines are highly purified, better adjuvanted and with a higher innocuity for a broader use in all the FMD susceptible species. The possibility to store in advance million of antigen doses deeply frozen in a very concentrated and purified form makes the emergency vaccination easier because huge numbers of doses can be formulated in a short period of time (4 to 7 days). The elimination of the main non-structural proteins during purification process gives the modem vaccines the interesting property not to interfere with the serological survey carried out with the aim of identification of infected or carrier groups of animals, using the proteins markers of FMDV infection. Additionally scientific evidences from experiments demonstrate that vaccination with high potency vaccines can prevent virus excretion and carrier state in vaccinated animal populations contributing to stop rapidly the disease spreading. In the beginning of the present century, veterinarians and Authorities have now the opportunity to select other measures to control FMD outbreaks than massive culling.
Subject: fièvre aphteuse; vaccins; vaccination; prophylaxie; surveillance sérologique; foot and mouth disease; vaccines; vaccination; prophylaxis; serological survey
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2001

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search