Le sanglier en Europe : une menace pour la biodiversité ?

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2016_68_6_505_518_lebourgeois.pdf 1.029Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/62398  |   DOI : 10.4267/2042/62398
Title: Le sanglier en Europe : une menace pour la biodiversité ?
Author: Vallée, Marine; Lebourgeois, François; Baudet, Éric; Saïd, Sonia; Klein, François
Abstract: Cette synthèse bibliographique a pour objectif d’apporter des éléments de réponse sur l’impact du sanglier (Sus scrofa scrofa et Sus scrofa meridionalis) sur son habitat naturel en Europe. Le sanglier peut impacter toutes les composantes de l’écosystème : la flore, la faune et le fonctionnement du sol. Sa présence se traduit fréquemment par une modification de la banque de graines du sol, des cortèges floristiques et de la régénération forestière. Les effets de ses fouilles du sol en surface sont généralement négatifs mais le sanglier peut également jouer un rôle d’agent de dispersion à longue distance (transport des graines). Il peut favoriser l’expansion d’espèces autochtones mais également des espèces invasives, ce qui peut poser problème pour le maintien de son habitat naturel. Le sanglier impacte aussi souvent négativement la faune (vertébrés et invertébrés), que ce soit par prédation directe, par modification des habitats ou par compétition pour les ressources de nourriture. Enfin, sa présence peut entraîner une modification des propriétés physicochimiques du sol mais le nombre d’études à ce sujet est faible et leurs résultats contradictoires. L’impact du sanglier varie selon la saison (les zones de fouilles sont différentes au cours de l’année) et aussi fortement selon la densité d’animaux présents. Ainsi, préciser les résultats existants en réalisant de nouvelles études, sur plusieurs années, en prenant en compte explicitement le niveau de population de ces ongulés sauvages, reste une priorité pour mieux comprendre l’action du sanglier sur son environnement.This study is centred on wild boar (Sus scrofa scrofa and Sus scrofa meridionalis) in its natural habitat and aims to answer the question: does wild boar impact biodiversity in its temperate natural habitat and how? Native wild boar can impact all environmental components: vegetation, soil properties, fauna, fungi and aquatic habitats. Existing studies demonstrate that wild boar is an important seed consumer, reducing the abundance of seedlings and saplings and acting as a long distance dispersal agent. Other impacts such as modification in plant species richness and diversity, individual fitness, soil seed bank, invasive species dispersion or plant cover and biomass were described but their importance is debated. Wild boar impacts mainly fauna through direct predation and habitat disturbance. It could also impact soil chemical, biological and physical properties, but results on this aspect are scarce and contradictory. Finally wild boar impacts on fungi or aquatic habitats have been described but insufficiently investigated. Only some of these impacts were quantified. In addition, wild boar impacts on biodiversity were mostly described in places heavily populated by the species. These results need to be completed with studies conducted in places with lower abundance to more accurately assess the “negativity” or “positivity” of wild boar impacts on biodiversity.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2016

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search