La nosémose des abeilles : chronique d’une disparition prochaine en France

Show full item record

Files in this item

PDF 08_roy.pdf 382.1Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/62246  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/62246
Title: La nosémose des abeilles : chronique d’une disparition prochaine en France
Author: Roy, Christophe; L’Hostis, Monique
Abstract: La nosémose à Nosema apis est une maladie de l’Abeille mellifère classée danger sanitaire de catégorie 1. Les données épidémiocliniques récentes indiquent une baisse marquée de son incidence au point que d’endémique la maladie pourrait aujourd’hui être requalifiée de sporadique. Parallèlement, de nouvelles techniques analytiques ont permis de montrer que l’agent causal cohabitait depuis peu avec une nouvelle espèce d’origine asiatique, Nosema ceranae . Ces deux espèces aux caractéristiques morphologiques et biologiques proches occupent une même niche écologique : les entérocytes du ventricule des abeilles adultes. L’espèce émergente Nosema ceranae , dont l’infection est plutôt asymptomatique, est aujourd’hui prédominante. La mondialisation des échanges d’abeilles, les bou- leversements environnementaux peuvent être des facteurs essentiels à l’implantation de nouveaux parasites. La disparition progressive de la nosémose en France est un exemple de la complexité des relations hôtes-parasites ainsi que de notre incapacité à prévoir l’émergence d’organismes exotiques.Type-A nosemosis, caused by Nosema apis, is a disease of the Honeybee classified as a notifiable disease in France. Recent epidemioclinic data indicate a marked decrease in its incidence to the point that this endemic disease could now be requalified as sporadic. At the same time, new analytical tech- niques have shown that the causal agent has recently cohabited with a new species of Asian origin, Nosema ceranae. These two species, with close morphological and biological characteristics, cohabit the same ecological niche: the enterocytes of the ventricle of adult bees. The emerging Nosema cer- anae, whose infection is rather asymptomatic, is now becoming predominant. Globalization of bee trade, environmental changes, can be critical factors to the introduction of new pests. The progressive disappearance of nosemosis in France is an example of the complexity of host-parasite relationships as well as our inability to predict the emergence of exotic organisms.
Subject: abeilles; nosémose; Nosema; danger sanitaire de catégorie 1; émergence; honeybees; nosemosis; Nosema; notifiable disease; emergence
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2017

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search