Bookmark and Share

Fiabilité dépendant du temps : quelques considérations nouvelles pour en favoriser l’application

Show full item record

Files in this item

PDF lm20_com_3E_3_170_Ardillon.pdf 792.8Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/61791  |   DOI : 10.4267/2042/61791
Title: Fiabilité dépendant du temps : quelques considérations nouvelles pour en favoriser l’application
Author: Ardillon, Emmanuel
Abstract: Cet article confirme que de nombreux mécanismes de dégradation affectant les centrales nucléaires relèvent du cas où la fonction d’état-limite G est dite « à marges décroissantes », pour lequel la probabilité de défaillance peut se calculer simplement. Ensuite, il montre deux extensions possibles : tout d’abord, une expression de la cinétique de dégradation plus générale, et deuxièmement, le cas de la « défaillance unique » conduisent à la même solution. Enfin, cet article aborde la comparaison entre les taux de défaillance de la fiabilité classique et le taux de franchissement de seuil ν+(t), et des relations simples entre ces grandeurs sont démontrées. Les taux de défaillance pourraient donc aussi être utilisés en fiabilité des structures.This paper confirms that many degradation mechanisms affecting Nuclear Power Plant facilities correspond to the case where the limit state function G decreases versus time, for which the failure probability can be calculated with well-established methods. Then, it shows two possible extensions of this case: a more general form of the degradation kinetics as well as the case of “unique failure” lead to a similar situation. Finally, a comparison between failure rates of the classical reliability theory and the outcrossing rate ν+(t) is performed, and simple relationships are demonstrated. They show the closeness between the two classes of reliability methods. Failure rates could also be used in structural reliability.
Publisher: IMdR, Institut pour la Maîtrise des risques
Date: 2016

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record