Modélisation de la structure en diamètre des reboisements et des peuplements naturels de Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica Manetti) du Djurdjura (Algérie)

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2016_68_1_43_52_Rabhi.pdf 326.3Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/61593  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/61593
Title: Modélisation de la structure en diamètre des reboisements et des peuplements naturels de Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica Manetti) du Djurdjura (Algérie)
Author: Rabhi, Khellaf; Messaoudene, Mahand; Fortin, Mathieu; Collet, Catherine
Abstract: L’objectif de cette étude était d’appréhender la forme de la structure en diamètre de trois peuplements réguliers d’âge différent de Cèdre de l’Atlas ainsi que quatre autres représentant les stades de développement (fourré, gaulis, perchis et futaie adulte) occupant des surfaces variables dans la cédraie naturelle de Tikjda (Djurdjura, Algérie). La démarche de modélisation des structures obtenues consiste à chercher une adéquation avec la distribution théorique de Weibull. Les tests de qualité d’ajustement (goodness of fit) montrent la pertinence du choix de cette distribution. Du point de vue forme, les structures sont déséquilibrées du fait de l’absence d’opérations sylvicoles empêchant l’évolution vers une diminution progressive des effectifs et un gain de croissance en diamètre avec l’âge. En effet, la présentation groupée des structures aussi bien des plantations que des stades de développement montre qu’à part un glissement à droite de la classe modale indiquant un grossissement des arbres, la faible diminution des effectifs est due essentiellement aux phénomènes de concurrence et de sélection naturelle puisque aucune intervention sylvicole n’a été pratiquée dans ces peuplements.The objective of this study was to understand the diameter structure of three even-aged Atlas cedar stands and four others representing different development stages (thicket, sapling, pole stage and high forest stage), which occupy various surfaces in the Tikjda natural cedar forest (Djurdjura, Algeria). The modelling approach for the structures observed was to seek a fit with the theoretical Weibull distribution. Goodness-of-fit tests showed that this distribution was well chosen. In terms of shape, the structure was unbalanced because no silvicultural action was taken to gradually decrease tree numbers so that remaining stock diameter could increase with age. The comparison between the even-aged stand structures and those of stands at various stages of development showed that apart from a shift to the right of the modal class indicating tree growth, the slight decrease in numbers is mainly due to competition and natural selection since no silvicultural practises have been implemented in this cedar forest.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2016

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search