Plantations résineuses en conditions forestières : analyse économique des itinéraires dédiés et semi-dédiés pour augmenter la production de bois

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2015_67_6_515-538_Rakotoarison.pdf 498.0Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/60721  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/60721
Title: Plantations résineuses en conditions forestières : analyse économique des itinéraires dédiés et semi-dédiés pour augmenter la production de bois
Author: Rakotoarison, Hanitra; Cailly, Priscilla; Deleuze, Christine; Richter, Claudine; Berthelot, Alain
Abstract: Pour répondre à une demande croissante en bois, en particulier résineux, les auteurs étudient de nouveaux itinéraires sylvicoles en plantation pour 3 essences : le Douglas, l’Épicéa et le Pin maritime. Ces itinéraires visent une production spécialisée soit exclusivement en bois d’industrie et bois énergie (BIBE), soit un mixte BIBE et bois d’œuvre (BO) de diamètre moyen. De tels itinéraires sont déjà référencés pour les feuillus, plutôt sur terrains agricoles fertiles. En contexte forestier moins fertile, les résineux présentent un potentiel de production ligneuse intéressant, mais dont les itinéraires spécialisés, et leur rentabilité économique, restent à étudier. L’article présente le travail original réalisé pour construire et simuler les productions associées aux résultats économiques de nouveaux itinéraires potentiels, en faisant varier les densités de plantation, les durées de révolution, les niveaux de fertilité, à partir de données du réseau d’essais FCBA et à l’aide de modèles de croissance du FCBA (Oasis pour Épicéa et Douglas ; Sylveco pour Pin maritime). Les données économiques proviennent des statistiques des ventes de bois et des coûts de travaux et de gestion de l’ONF sur la période 2012-2015. Les simulations économiques ont été réalisées avec le module Economics développé par FCBA et ONF sur la plateforme Capsis dans le cadre du projet ICIF (Futurol). Les analyses montrent que par rapport aux itinéraires classiques, ces itinéraires augmentent en général la productivité mais restent moins rentables dans les hypothèses économiques actuelles, avec cependant des résultats différenciés selon l’essence, la fertilité et l’itinéraire. Les résultats de l’étude de sensibilité montrent que les variations des prix du bois pourraient moduler le classement des performances entre les itinéraires classiques et spécialisés.To meet growing demand for wood, particularly softwoods, the authors study a number of new silvicultural pathways for planting 3 species: Douglas fir, spruce and maritime pine. The goal of these pathways is to achieve specialised production of either industrial and workable timber, or a mixture of industrial and workable timber with medium-diameter workable timber. Pathways of this type have already been standardised for hardwoods, generally on fertile farmland. In a less fertile forest context, softwoods have a significant potential for woody production but specialized pathways and their profitability have yet to be studied. This article describes the innovative work being done to construct and simulate profitable production, new potential pathways, where plantation density, rotation time, the level of fertility are made to vary using the data from the FCBA test network in conjunction with the FCBA growth models (Oasis for spruce and Douglas fir, Sylveco for maritime pine). Economic data is derived from auction sales statistics and the ONF management and forestry work costs for the period 2012-2015. The Economics module developed by FCBA and ONF on the Capsis platform in the framework of the ICI project (Futurol) was used for the economic simulations. The analyses show that compared to conventional pathways, these pathways generally increase productivity but are nonetheless less profitable than current economic assumptions, although results vary according to species, fertility and the particular pathway. The sensitivity study shows that variations in the price of wood could alter the performance ratings as between conventional and specialised pathways.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2015

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search