Du coût de la multifonctionnalité et de la réglementation en forêt... à une forêt « pour l’homme »

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2015_67_5_437_454_Morogues.pdf 290.7Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/59957  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/59957
Title: Du coût de la multifonctionnalité et de la réglementation en forêt... à une forêt « pour l’homme »
Author: De Morogues, Francis; Florentin, Georges-Henri; Monchaux, Philippe; Bailly, Alain; Cacot, Emmanuel
Abstract: La multifonctionnalité des forêts entraîne des contraintes et des coûts pour les professionnels de la filière qui valorisent la production de bois (propriétaire, gestionnaire, exploitant et ETF). Ces coûts sont directs (respect des réglementations...), indirects (perte d’opportunité...), de transaction (recherche d’information...) mais aussi générés par la désorganisation de la production issue d’aléa (promeneur « grincheux »). Le retour d’expériences de professionnels de la filière consultés permet d’objectiver certains de ces coûts. Ainsi, les procédures réglementaires mobilisent jusqu’à 20% du temps des opérateurs de la récolte. Les autres coûts sont individuellement faibles mais leur somme est non négligeable. Le contexte de plus en plus contraint de l’exploitation forestière exacerbe alors leurs impacts. En fin d’article, des propositions sont formulées pour équilibrer la réglementation et renforcer la collaboration entre acteurs dans une perspective de gestion durable.Forest multifunctionality produces constraints and costs for foresters and forest-based professionals who add value to wood production (owners, managers, farmers and logging companies). These costs are direct (compliance with regulations), indirect (opportunity cost), transaction costs (seeking information, etc.) but they are also costs generated by the disorganisation of production as a result of unforeseen events (“grumpy” hiker). Feedback from professionals in the industry is helpful in putting a figure to some of those costs. For instance, procedures required by regulations take up to 20% of harvest operators’ time. The other costs taken singly are low but when added up are by no means negligible. Growing legal demands on forestry compounds the effects of these constraints. At the end of the article, the authors offer some suggestions to balance regulations and strengthen cooperation between actors in a sustainable management perspective.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2015

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search