Paradoxe et conflits autour de la sexualité des personnes « handicapées mentales » en institution spécialisée

Show full item record

Files in this item

PDF Hermes_2014_69-186-191.pdf 980.0Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/58571
Title Paradoxe et conflits autour de la sexualité des personnes « handicapées mentales » en institution spécialisée
Author Nayak, Lucie
Abstract Après avoir longtemps été perçus comme des « anges » asexués ou comme des « bêtes » à la sexualité irrépressible, ceux que l’on qualifiait de « débiles » tendent à être reconnus comme des personnes. Or, à l’ère de la « santé sexuelle », la sexualité est désormais envisagée comme un droit pour toute personne, valide ou handicapée. Dans ce contexte, les positionnements éducatifs en matière d’accompagnement de la sexualité des personnes « handicapées mentales » ont connu d’importants bouleversements, dont cet article propose une analyse sociologique.Perceived for centuries either as asexual “angels” or as oversexed “beasts”, those who used to be described as “mentally retarded” are now being recognised as people. But with the advent of the sexual health concept, sexuality is now seen as a right for all, handicapped or not. This trend has brought profound changes, which this article analyses in sociological terms, in educational stances regarding support for the “mentally handicapped” in managing their sex lives.
Subject handicap mental; santé sexuelle; éducation spécialisée; mental handicap; sexual health; specialised education
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2014

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search