Alientité et communication

Show full item record

Files in this item

PDF Hermes_2014_68-195-202.pdf 1.331Mb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/58417
Title Alientité et communication
Author Lamizet, Bernard
Abstract L’expression de l’alientité se fonde sur sa confrontation à celle de l’identité. Tandis que les identités font l’objet des représentations qui s’expriment au cours des expériences des échanges symboliques, des discours et de la communication, l’alientité désigne ce qui ne peut faire l’objet d’une représentation, ce qui se trouve à l’extérieur de l’espace public, en dehors des champs ordinaires du langage et des pratiques symboliques. On peut, ainsi, définir l’alientité comme ce qui n’est pas communicable, ce qui ne peut faire l’objet d’une représentation, ce qui se trouve exclu de l’espace public. La communication se fonde sur la reconnaissance d’une signification fondée sur la reconnaissance spéculaire des identités, tandis que la méconnaissance et la rupture du langage commun viennent peupler l’espace de porteurs d’alientité. En morcelant l’espace social entre des espaces de ghettos et d’identités séparées les unes des autres, la discrimination sociale rompt l’impératif démocratique de l’égalité et empêche que s’instaure une communication, condition de l’institution d’une identité et d’une citoyenneté partagées.« Alientity » is a term coined in opposition to « identity ». Whereas identities are the object of representations that are expressed in the course of symbolic exchanges, discourses and communication, « alientity » refers to what cannot be the object of representations, what is outside the public sphere and outside the ordinary spheres of language and symbolic practice. Therefore, « alientity » could be defined as what is not communicable, what cannot be represented, what is outside the public sphere. Communication is based on recognition of meaning that is itself based on a specular recognition of identities, while the world of alientity is peopled by the absence of recognition and the lack of any common language. By fragmenting the social sphere into ghettos and separate identities, social discrimination breaks up the necessity of equality in democracy and prevents communication, which is the precondition for establishing a shared identity and citizenship.
Subject alientité; antagonisme; discrimination; identité; spécularité; alientity; antagonism; discrimination; identity; specularity
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2014

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search