Bookmark and Share

Le système social en Camargue. Dynamique actuelle

Show full item record

Files in this item

PDF LATERREETLAVIE_1979_Sup2_257.pdf 1.266Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/58375
Title: Le système social en Camargue. Dynamique actuelle
Author: Degenne, A.
Abstract: Au cours de son histoire, la Camargue est marquée par des changements brutaux. L’évolution de son agriculture suit un modèle d’accroissement de la productivité par l’industrialisation. On introduit la notion de perméabilité d’une région par rapport à la société qui l’englobe : dire qu’une région est perméable, c’est signifier que les tendances de la conjoncture générale s’y répercutent sans délai ; qu’elle est en prise directe sur l’économie englobante. Lien entre capitaux investis dans l’agriculture et capitaux industriels, indépendance entre propriété du sol et main-d’œuvre, liens avec le pouvoir, cohésion du milieu, dépendance des marchés internationaux liée à la monoculture, toutes ces caractéristiques font de la Camargue prise dans son ensemble, un milieu peu propice à la protection de la nature. La situation actuelle peut s’exprimer par trois fonctions du sol camarguais : — production agricole, — spéculation foncière, — support de différenciation inégalitaire. La période qui a suivi la guerre est caractérisée par une forte rentabilité de l’agriculture. C’est ce qui a justifié le maintien des capitaux dans l’investissement foncier en Camargue malgré une haute conjoncture industrielle. Depuis, la rentabilité a baissé mais le sol apparaît désormais comme un bon support de spéculation foncière et un support de différenciation. Une reprise économique importante pourrait conduire à un morcellement de certaines propriétés et à un accroissement des activités tertiaires. Le Parc naturel ne serait pas un frein à cette transformation mais pourrait alors devenir le lieu de concertation qu’il a vocation d’être. L’avenir de la Camargue dépend beaucoup plus de la conjoncture économique générale que des actions régle mentaires dont elle est l’objet.Throughout its history, drastic changes have occurred in the Camargue. Progress in agriculture has been characterized by an increased productivity and mechanization. This region is no lon ger an isolated area ; it is directly affected by general social trends and is directly dependent on the economic changes at the national and even international level. Environmental conservation in the Camargue is made difficult for a number of reasons peculiar to the area : connections between agricultural and industrial capital investments, lack of relation ships between landowners and labour, political connections of local “ elites ” with the central government, emergence of a so-called regional power, and increased dependence of the local economy upon international markets. The present situation is characterized by three features : continuous investment in agricultural product ion, land speculation, and increased social inequalities. A big surge in agricultural profits has characterized the post war period. This is why land investments in the Camargue have been maintained in spite of the industrial boom. More recently, profitability has decreased, but the general economic trend has also sharply slackened. The land now appears to offer strong incentive for land speculation and for social differentiation. A significant economic recovery could lead to the division of some large estates and to an increase in tertiary activities. There is no reason why the Regional Park should slow down such a change ; it could become the locus for dialogue it was meant to be. In any case, the future of the Camargue now depends more upon changes in the national economy than upon regulations of any kind.
Publisher: Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France, Paris (FRA)
Date: 1979

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record