Bookmark and Share

Influence du parcours d’un pâturage Halomorphe de Camargue par un groupe de chevaux Camarguais sur la structure de la végétation et sur les communautés des invertébrés

Show full item record

Files in this item

PDF LATERREETLAVIE_1979_Sup2_243.pdf 891.3Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/58374
Title: Influence du parcours d’un pâturage Halomorphe de Camargue par un groupe de chevaux Camarguais sur la structure de la végétation et sur les communautés des invertébrés
Abstract: En comparant des parcelles pâturées et d’autres mis en défens, on constate au bout de trois ans, dans trois biotopes salés des modifications du couvert végétal. Cinq comportements relatifs à différentes espèces ont été repérés : réduction de fréquence consé- cultives au pâturage et/ou au piétinement, recolonisation des vides, augmentation de fréquence consécutive à un broutage, variations quantitatives indépendantes du pâturage. Au bout d’un an, l’influence du piétinement sur la faune du sol et frondicole ne permet pas d’observer des changements significatifs dans la structure des peuplements. On note cependant une modification de la composition globale de la pédofaune (équitabilité différente) et une réaction particulière des collemboles (par rapport à celle des acariens) à l’implantation de cette manade.The impact of a small herd of horses upon the “ sansouire ” biotic community has been studied over three years, by comparison of grazed and ungrazed (enclosed) plots. The changes in the vegetation cover and soil fauna are described. Five categories of changes are distinguished : a decrease in frequency of some plant or animal species following grazing and/or trampling, a recolonization of patches of bare ground, an increase in species frequency following grazing, and quantitative variations not related to grazing. Trampling during one year did not significantly change the structure of the communities of invertebrates living within the soil or above ground. Some differences, however, were noted in the equitability of the soil fauna. Collembola and mites reacted differently to the grazing and trampling pressure of the horses.
Publisher: Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France, Paris (FRA)
Date: 1979

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record