Prévalence de l’infection à Helicobacter pylori chez 103 patients avec reflux gastrooesophagien, oesophagite érosive ou un oesophage de Barrett à Yaoundé, Cameroun

Show full item record

Files in this item

PDF HEGEL_2015_4_8.pdf 1.087Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/57918  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/57918
Title: Prévalence de l’infection à Helicobacter pylori chez 103 patients avec reflux gastrooesophagien, oesophagite érosive ou un oesophage de Barrett à Yaoundé, Cameroun
Author: Ankouane, Firmin; Kowo, Mathurin; Ngatcha, Ghislaine; Bieleu, Tchawo, Marrina; Tzeuton, Christian; Nouedoui, Christophe; Ndjitoyap Ndam, Elie Claude
Abstract: Introduction : la relation entre l’infection à Helicobacter pylori (H. pylori) et le reflux gastrooesophagien (RGO) est complexe. Certaines études épidémiologiques ont suggéré un rôle protecteur de l’infection à H. pylori dans le développement du RGO et que son éradication conduirait à l’augmentation de la fréquence du RGO. Cet article évalue la prévalence de l’infection à H. pylori parmi les patients présentant un RGO sans lésion, une oesophagite érosive ou un oesophage de Barrett. Matériels et méthodes : entre janvier et mai 2015, 103 patients consécutifs avec des symptômes de RGO quotidiens ou hebdomadaires d’au moins un an ont été évalués au Centre Médical la Cathédrale de Yaoundé, Cameroun. Tous les patients ont subi une anamnèse, un examen physique, une endoscopie digestive haute avec biopsies antrales et un test rapide à l’uréase kit commercial HelicotecUT® plus (Strong Biotech Corp., Taipei 115, Taïwan). Toutes les analyses statistiques ont fait appel aux logiciels Epi-Info 3.5.1 et SPSS Statistics version 16.0 (IBM, Chicago, USA). Résultats : L’étude portait sur 43 hommes et 60 femmes (âge moyen de 46,5 ± 15,3 ans – extrême : 14-79 ans). La prévalence de l’infection à H. pylori était de 39,8 % (IC à 95 % : 30,4- 49,3). H. pylori était positif chez 34,6 % de patients avec une oesophagite érosive contre 41,6 % chez les patients avec RGO à endoscopie négative (p = 0,533). Parmi les 41 patients H. pylori positif, seuls neuf (22,0 %) avaient une oesophagite érosive, toutes de grade 1 de Savary-Miller. Conclusion : la prévalence de l’infection à H. pylori est faible parmi les patients camerounais atteints de RGO. L’atteinte sévère de la muqueuse oesophagienne est rare parmi les patients H. pylori positif comparés aux patients H. pylori négatif. Cependant, nos données ne permettent pas avec évidence de définir la relation entre l’infection à H. pylori et le RGO dans notre contexte endémique à H. pylori. Des études ultérieures sont attendues.Introduction: The relationship between the Helicobacter pylori (H. pylori) infection and gastroesophageal reflux disease (GERD) is complex. Some epidemiological studies have suggested a protective role of the H. pylori infection in the development of GERD and its eradication would lead to the increase in GERD frequency. This article assesses the prevalence of the H. pylori infection among patients with GERD without injury, erosive esophagitis or Barrett’s esophagus. Materials and methods: Between January and May 2015, 103 consecutive patients with daily or weekly GERD symptoms for at least one year were assessed at the Medical Center “la Cathédrale” of Yaoundé, Cameroon. All patients underwent anamnesis, physical examination, upper GI endoscopy with antral biopsies and rapid urease test HelicotecUT® plus commercial kit (Strong Biotech Corp., Taipei, Taiwan). All statistical analyzes have used the software Epi-Info 3.5.1 and the SPSS version 16.0 (IBM, Chicago, USA). Results: The study included 43 men and 60 women with an average age of 46.5 ± 15.3 years (range: 14-79 years). The prevalence of the H. pylori infection was 39.8% (95% CI: 30.4 to 49.3). H. pylori was positive in 34.6% of patients with erosive esophagitis against 41.6% in patients with endoscopy-negative GERD (p = 0.533). Among the 41 H. pylori positive patients, only nine (22.0%) had erosive esophagitis, all of Savary-Miller grade 1. Conclusion: The prevalence of the H. pylori infection is low among the Cameroonian patients with GERD. Severe damage to the esophageal mucosa is rare among H. pylori positive patients compared to H. pylori negative ones. However, our data do not enable us have proof in defining the relationship between the H. pylori infection and GERD in our H Pylori endemic context. Further studies are awaited.
Subject: Helicobacter pylori; Reflux gastro-oesophagien; RGO; Oesophagite; Prévalence; Helicobacter pylori; Gastroesophageal Reflux Disease (GERD); Esophagitis; Prevalence
Publisher: ALN Editions, Nancy, France
Date: 2015
Mis à jour: 2015-11-09

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search