Bookmark and Share

La taille des grains de neige et son influence sur le climat antarctique

Show full item record

Files in this item

PDF meteo_2015_91_39.pdf 666.3Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/57861  |   DOI : 10.4267/2042/57861
Title: La taille des grains de neige et son influence sur le climat antarctique
Author: Picard, Ghislain; Domine, Florent; Krinner, Gerhard; Arnaud, Laurent; Libois, Quentin; Morin, Samuel
Abstract: L'Antarctique est couvert d'un manteau neigeux pérenne qui réfléchit une grande partie du rayonnement solaire incident et contribue à maintenir des températures très basses sur le continent austral. Ce pouvoir réfléchissant, dénommé albédo, est l'objet de variations faibles, en fonction des transformations de la neige, mais néanmoins capables de modifier le climat antarctique. L'essentiel des transformations se déroule pendant quelques semaines autour du solstice d'été (décembre/janvier), quand les températures « culminent » autour de -25 °C. Parmi ces transformations, l'augmentation de la taille de grain joue un rôle particulier, car elle diminue le pouvoir réfléchissant dans les longueurs d'onde du proche infrarouge et amplifie le réchauffement du manteau neigeux par absorption de rayonnement solaire. Ce réchauffement renforce à son tour le grossissement des grains de neige et ainsi de suite. Dans cette étude, nous montrons que les précipitations neigeuses qui ont lieu pendant cette période estivale peuvent fortement interférer avec cette chaîne de processus. Le rôle des précipitations, sous-estimé jusqu'à présent, est important pour prévoir le futur du climat antarctique, car il pourrait amoindrir l'amplitude du réchauffement climatique habituellement prévu par les modèles de climat en Antarctique.Antarctica is covered by a perennial snow cover which reflects a large part of the incident solar radiation and contributes to maintain very low temperatures over the continent. The reflected power, also called albedo, shows small variations, resulting from changes in the snow properties at the surface, that can modify the Antarctic climate. These changes usually occur during a few weeks around the summer solstice (December/January) when the temperatures rise up to -25°C. Among the transformations, the growth of snow grain plays a particular role because it reduces the albedo, especially in the near infrared. As a consequence, this amplifies the warming of the snowpack by absorption of solar radiation and further accelerates the snow grain growth. In this study, we show that solid precipitation falling during the summer period can strongly interfere with this chain of processes. The role of precipitation, underestimated until now, appears to be important to predict the future climate of Antarctica, as it could decrease the warming usually predicted by climate models over Antarctica.
Subject: Antarctique; climat polaire; manteau neigeux; neige; albédo; variabilité interannuelle; réchauffement climatique; métamorphisme de la neige; rétroaction climatique
Publisher: Association Météo et Climat
Date: 2015

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record