Bookmark and Share

Modélisation des niches écologiques des ligneux fourragers en condition de variabilité bioclimatique dans le Moyen-Bénin (Afrique de l’Ouest)

Show full item record

Files in this item

PDF RevuedEcologie_2015_70_4_342.pdf 1.368Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/56928
Title: Modélisation des niches écologiques des ligneux fourragers en condition de variabilité bioclimatique dans le Moyen-Bénin (Afrique de l’Ouest)
Author: Saliou, A.R.A.; Oumorou, M.; Sinsin, B.A
Abstract: La conservation des ligneux fourragers est un bon moyen de gestion rationnelle de la biodiversité des parcours naturels et de durabilité des modes d’existence des éleveurs transhumants. La maîtrise de leur distribution géographique s’avère indispensable pour comprendre leur domaine de tolérance vis-à-vis des facteurs environnementaux et prédire leur dynamique. La modélisation de la niche écologique des ligneux fourragers dans le Moyen-Bénin a permis de construire une fonction de paramètres environnementaux qui prédit la probabilité de présence de ces ligneux dans les parcours de transhumance de bétail. Elle aborde de façon spécifique la distribution potentielle des ligneux fourragers et leur prédiction à l’horizon 2050. Le Modèle climatique MIROC a été utilisé à cet effet avec deux scénarii climatiques du Groupe Intergouvernemental d’évolution du Climat (GIEC) à savoir : 2.6 et 8.5 à l’horizon 2050. Sur les dix-neuf variables bioclimatiques et trois paramètres environnementaux testés, cinq variables bioclimatiques et deux paramètres environnementaux ayant le plus contribué au modèle ont été retenus. Trois zones de distribution potentielle des différents ligneux fourragers : très peu favorables (0,1 < P < 0,4), moyennement favorables (0,4 < P < 0,7), et très favorables (P < 0,7) ont été distinguées aussi bien dans le présent que dans le futur.Tree fodder conservation is a great way for better management of rangelands’ biodiversity and for sustaining pastoralists’ livelihoods. Mastering their geographical distribution is essential to understand to what extent they are tolerant to environmental factors and to predict their dynamics. In Middle Benin tree fodder ecological niche was modelled as a function of environmental parameters that predict tree fodder probability of occurrence in the grazing areas used by pastoralists during transhumance. The model specifically addresses tree fodder potential distribution and its probability till 2050. Climate Model MIROC was used for this purpose with two climate scenarios from the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC), namely: 2.6 and 8.5. Over the nineteen bioclimatic variables and three environmental parameters tested, five bioclimatic variables and two environmental parameters that contributed most to the model were retained. Three areas of potential distribution of different tree fodder: very lowly favourable (0.1 < P < 0.4), moderately positive (0.4 < P < 0.7) and very favourable areas (P < 0.7), were distinguished both in the present and in the future (2050).
Publisher: Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France, Paris (FRA)
Date: 2015

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record