Bookmark and Share

Evolution du climat depuis 1850

Show full item record

Files in this item

PDF meteo_2015_88_48.pdf 514.1Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/56361  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/56361
Title: Evolution du climat depuis 1850
Author: Planton, Serge; Bopp, Laurent; Brun, Eric; Cattiaux, Julien; Chauvin, Fabrice; Chevallier, Matthieu; Ciais, Philippe; Douville, Hervé; Giraud, Gérald; Soubeyroux, Jean-Michel; Terray, Laurent
Abstract: Les observations de température à la surface de la Terre réalisées depuis 1850 et les observations tant atmosphériques qu'océaniques qui se sont multipliées au cours des dernières décennies donnent l'image cohérente d'un réchauffement climatique sans équivoque depuis le milieu du XXe siècle. Ce réchauffement se manifeste aussi à l'échelle de la France métropolitaine où il s'accompagne d'une augmentation sensible de la sévérité des sécheresses depuis la fin des années 1980. Certaines tendances, concernant notamment la plupart des événements extrêmes, sont indiscernables de la variabilité climatique des échelles décennale à multidécennale. Cependant, l'attribution de l'essentiel du réchauffement en surface du dernier demi-siècle aux activités humaines ne fait quasiment plus aucun doute et l'empreinte anthropique est détectable dans nombre de tendances observées dans les différentes composantes du système climatique sur la même période. L'interprétation du ralentissement du réchauffement sur les quinze dernières années reste un enjeu de recherche dont les premières conclusions commencent à se dessiner.Observations of the Earth's surface temperature since 1850, and atmospheric or oceanic observations that have increased in number over the past decades, provide a coherent picture of a unequivocal climate warming since the middle of the 20th century. This warming also manifests itself across metropolitan France where it is accompanied by a significant increase in the severity of droughts since the end of the 1980s. Some trends, including those of most of extreme events, remain indistinguishable from climate variability at the decadal to multi-decadal time scale. However, there is almost no doubt on the attribution of the most part of the Earth's surface warming to human activities, and anthropogenic fingerprint is detectable in a large number of observed trends in the different components of the climate system over the same period. The interpretation of the slowdown of global warming over the last fifteen years remains a research challenge whose first findings begin to emerge.
Subject: réchauffement climatique; sécheresse; événement extrême; modification anthropique; changement climatique; ralentissement
Publisher: Association Météo et Climat
Date: 2015

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record