La sélection participative en France : des plantes annuelles aux ligneux

Show simple item record

dc.contributor.author MIGEOT, Jonathan en_US
dc.contributor.author SANTI, Frédérique en_US
dc.contributor.author DOWKIW, Arnaud en_US
dc.contributor.author DUFOUR, Jean en_US
dc.date.accessioned 2014-11-14T09:15:52Z
dc.date.available 2014-11-14T09:15:52Z
dc.date.issued 2014 en_US
dc.identifier.citation Jonathan MIGEOT et al. ; La sélection participative en France : des plantes annuelles aux ligneux ; Revue Forestière Française, 2014, Vol.66, N°2, pp. 151-162 en_US
dc.identifier.issn 1951-6827 en_US
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/54352
dc.description Breeding good varieties of uncommon forest species may be achieved through a lengthy, expensive conventional breeding programme. For some annual plants and tropical forest species, participatory breeding or domestication achieves good results and better dissemination of the varieties. This approach was initiated in France taking the wild cherry tree as a model, for which there are many existing schemes and cultivars that can be used as controls to evaluate the varieties and select new individuals while fine-tuning the methodology. The model can be applied to other species: we show that the wild cherry tree controls may be used for other species when soil and climate requirements are similar. Highly intensive breeding in nurseries would rapidly enable seed orchards to be set up en
dc.description.abstract Obtenir de bonnes variétés pour des espèces forestières marginales n’en disposant pas ne peut passer par un programme de sélection classique, trop coûteux et trop long. Chez certaines plantes annuelles et certaines espèces forestières tropicales, la sélection ou domestication participative parvient à de bons résultats et à une meilleure diffusion des variétés. Cette démarche a été amorcée en France en prenant comme modèle le Merisier, pour lequel on dispose de nombreux dispositifs anciens et de cultivars utilisables comme témoins, pour évaluer des variétés et sélectionner de nouveaux individus tout en réalisant des mises au point méthodologiques. Elle peut s’élargir aux autres espèces : 1) nous montrons que les témoins merisiers sont utilisables pour d’autres espèces quand les exigences pédoclimatiques sont similaires ; 2) la sélection très intensive en pépinière permettrait de créer rapidement des vergers à graines fr
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher AgroParisTech, Nancy, France en_US
dc.relation.ispartofseries Revue Forestière Française
dc.rights Accès libre - Licence d'utilisation : http://irevues.inist.fr/utilisation
dc.source Revue Forestière Française [Rev. For. Fr.], ISSN 0035-2829, 2014, Vol.66, N°2 en_US
dc.title La sélection participative en France : des plantes annuelles aux ligneux fr
dc.title.alternative Participatory plant breeding in France - from annual plants to woody plants en
dc.type article en_US
dc.identifier.doi https://doi.org/10.4267/2042/54352


Files in this item

PDF RFF_2014_2_151_Migeot.pdf 940.7Kb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search