Le puceron lanigère du peuplier : les avancées de la recherche

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_2014_1_025-Lieutier.pdf 3.317Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/54050  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/54050
Title: Le puceron lanigère du peuplier : les avancées de la recherche
Author: Lieutier, François; Pointeau, Sophie; Dardeau, France; Bankhead-Dronnet, Stéphanie; Baude, Mathilde; Sallé, Aurélien; Vala, Jean-Claude
Abstract: Depuis 1995, le puceron lanigère du Peuplier est responsable de dégâts considérables dans les peupleraies françaises. Depuis le sud-ouest de notre pays, les dommages se sont étendus vers le nord et l’est et atteignent maintenant la Bourgogne et la Picardie. L’équipe entomologie forestière de l’université d’Orléans développe depuis 2008 des travaux de recherche pour élucider la biologie de l’insecte en cause (une espèce indigène très mal connue), comprendre l’origine des dégâts et les raisons de leur extension, connaître les raisons des variations très importantes de sensibilité des cultivars, définir le rôle de ces dernières, celui des modifications climatiques ainsi que celui des niveaux d’agressivité des populations de puceron dans l’extension des dégâts et leur hétérogénéité spatiale, et tenter de proposer in fine des méthodes de contrôle des populations du ravageur. Le présent article fait le point sur les résultats actuels de ces recherches
Description: Since 1995, wooly poplar aphids have been responsible for considerable damage to French poplar groves. The damage has spread from the southwest towards the north and the east and has now reached Burgundy and Picardy. The forest entomology team at the University of Orleans has been conducting research since 2008 to elucidate the life history of the insect responsible (a poorly known indigenous species), understand the reasons for the damage and its spread, the very large differences in cultivar susceptibility, determine how cultivar, climate change and level of aggressiveness of the aphid populations affect the spread of damage and its spatial heterogeneity, and finally to offer control methods for the pest. This article provides and overview of current research results
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2014

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search