L'étage Albien dans sa région-type, l'Aube (France) : une synthèse dans un contexte sédimentaire global

Show full item record

Files in this item

PDF CG1405.pdf 2.644Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/53732  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/53732
Title: L'étage Albien dans sa région-type, l'Aube (France) : une synthèse dans un contexte sédimentaire global
Author: Amédro, Francis; Matrion, Bertrand
Abstract: Le département de l'Aube est la région-type de l'étage Albien créé par d'Orbigny (1842). Deux formations sont reconnues dans les faciès argileux ou "Gault" auct. du stratotype : les Argiles tégulines de Courcelles (82 m) surmontées des Marnes de Brienne (43 m). La limite entre les deux formations est définie au sommet d'un niveau induré (hardground L'Étape) aisément identifiable à la fois sur le terrain et en sondages. La région-type de l'étage Albien est particulièrement intéressante en raison de l'épaisseur exceptionnelle des faciès argileux (plus de 120 m), une situation unique dans le bassin anglo-parisien. Aujourd'hui, 82 % de la succession lithologique sont connus précisément grâce à 16 affleurements. Dans deux intervalles épais respectivement de 33 m et 28,50 m, une suite lithologique composite continue est construite à l'aide de coupes qui se suivent et se relaient, corrélées l'une à l'autre sur le terrain à l'aide de niveaux repères. Six faciès successifs sont décrits : dans les Argiles tégulines de Courcelles et du bas vers le haut : 1 - lit de nodules gréso-phosphatés ; 2 - argiles silteuses ; 3 - argiles et bancs calcaires ; dans les Marnes de Brienne : 4 - marnes argileuses ; 5 - gaize ; 6 - marnes argileuses. À une échelle plus fine, une rythmicité est démontrée dans la sédimentation. Elle se traduit dans les Argiles tégulines de Courcelles par des cycles pluri-décimétriques débutant par des niveaux silteux et limités au sommet par des surfaces perforées. Dans les Marnes de Brienne, les cycles, métriques (sauf dans la gaize où ils sont décimétriques), montrent des alternances de marne argileuse gris foncé et de marne gris pâle annonçant les craies rythmées du Cénomanien. Ces couplets correspondent probablement à des cycles de précession des équinoxes (20 ka). Treize événements à caractère lithologique (lits de nodules phosphatés, fonds durcis, niveaux riches en sable quartzeux et glauconie) et écologiques (horizons caractérisés par l'abondance momentanée d'un certain nombre de fossiles) sont identifiés dans la suite stratigraphique. Ces niveaux repères sont très utiles pour des corrélations précises à travers le bassin. Une comparaison est proposée entre les faciès sableux de l'Yonne et les faciès argileux de l'Aube. La continuité de plusieurs lits de nodules phosphatés est démontrée depuis l'Yonne au sud-ouest jusqu'à l'Aube et le Perthois au nord-est, sur une distance supérieure à 130 km. Ces niveaux repères sont interprétés comme des surfaces d'inondation de cycles eustatiques de 3e ordre. Enfin, une étude détaillée de la lithologie, complétée par une analyse des faunes d'ammonites et d'inocérames, est utilisée pour une interprétation séquentielle. Le résultat est l'identification de huit séquences eustatiques de 3e ordre dans la moitié supérieure des Argiles de Courcelles et les Marnes de Brienne, dont deux nouvelles séquences indexées AL 5a et AL 6a.The Aube department is the type locality of the Albian stage created by d'Orbigny (1842). Two formations are recognised in the clay facies (the "Gault" auct.) of the stratotype, the Argiles tégulines de Courcelles (82 m), which is overlain by the Marnes de Brienne (43 m). The boundary between the two formations is defined at the top of an indurated bed (hardground L'Étape) that is readily identifiable, both in the field, and from boreholes. The type area of the Albian stage is of great interest because of the size of the clay facies (more than 120 m) unique in the Anglo-Paris basin. Today, 82 % of the lithological succession is documented accurately from 16 outcrops. In two intervals of respectively 33 m and 28.50 m thick, composite sections are made of overlapping sections which are correlated in the field with the help of lithological marker beds. Six successive facies are described: in the Argiles tégulines de Courcelles and from bottom to top: 1 - phosphatic nodules bed; 2 - silty clays; 3 - clays and limestone beds; in the Marnes de Brienne: 4 - clay marls; 5 - gaize; 6 - clay marls. On a smaller scale, a decimetre to metre-scale rhythmicity can be identified in the sedimentation. This is reflected in the Argiles tégulines de Courcelles by pluri-decimetric cycles that start with a silty level and are bounded at the top by a bored surface. In the Marnes de Brienne, the metric cycles (except for the gaize where they are decimetric) exhibit alternating dark grey clay marl and a pale grey marl that herald the rhythmic chalks of the Cenomanian. Individual couplets probably represent the precession cycles (20 kyr). On the other hand, 13 lithoevents as phosphatic nodules beds, hardgrounds, glauconitic and sandy beds and ecoevents characterised by the brief abundance of some fossils. These marker beds are very useful for fine correlations across the basin. A comparison is proposed between sandy units of Yonne and clay facies of Aube. The continuity of several phosphatic nodules beds is shown from Yonne in the South West to Aube and Perthois in the North East, that is a distance exceeding 130 km. These marker beds are interpreted as Flooding Surfaces of 3rd-order cycles. Finally, a detailed study of the lithology, complemented with the analysis of the ammonite and inoceramid faunas, is used for a depositional sequence interpretation. As a result, eight sequences are identified in the upper half of the Argiles tégulines de Courcelles and in the Marnes de Brienne in the type area of the Albian stage, including two new sequences indexed AL 5a and AL 6a.
Subject: Bassin anglo-parisien; Aube; Albien; stratotype; lithostratigraphie; ammonites; corrélations; niveaux repères; stratigraphie séquentielle; Anglo-Paris basin; Aube; Albian; stratotype; lithostratigraphy; ammonites; correlations; marker beds; sequence stratigraphy
Publisher: Association "Carnets de Géologie"
Date: 2014-05-08

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search